Tristesse et recueillement

Je m’associe à Gérard Collomb, Maire de Lyon, et à David Kimelfeld, Maire du 4e arrondissement de Lyon, pour faire part de ma tristesse et de tout mon soutien aux familles des victimes, à leurs proches, à leurs camarades et amis, ainsi qu’à toute la communauté éducative.

Ces événements terribles nous touchent tous profondément.

Ce soir Lyon est en deuil et je vous relaie l’invitation du Maire du 4ème à nous joindre aux Croix-Roussiens pour un moment de recueillement, à la Maison des Associations de la Croix-Rousse  (28 rue Denfert-Rochereau – Lyon 4e) à 19h.

 

2016joiesansphotoEn ce début d’année, je souhaite à chacune et à chacun une bonne année 2016.
En premier lieu, santé, réussite et bonheur.
Ensuite, après une année 2015 particulièrement éprouvante, je formule des vœux de sérénité, de douceur, d’insouciance, de fantaisie.
Enfin parce qu’il n’y a pas de joie plus grande que celle qui survient sans qu’on ne l’attende et qu’il n’y pas de joie plus belle que celle qui est partagée, je nous souhaite à nous tous d’emprunter des « chemins de traverse » pour faire des rencontres inattendues, grandir et progresser dans l’échange, le partage et la solidarité.
Bonne année de joie partagée !

Tous mobilisés pour la Région !

151206_UrneLe second tour des élections régionales aura lieu ce dimanche 13 décembre et rien n’est encore joué. A l’heure où l’on entend parler de recul démocratique, il faut noter une meilleure mobilisation de nos concitoyens et un résultat encourageant pour le candidat socialiste dans notre région et surtout dans notre Métropole, notre ville et le 3ème arrondissement.

La victoire peut donc être au rendez-vous, si l’électorat de gauche et progressiste se mobilise. Car c’est bien là que résident les possibilités de progression et la chance de l’emporter : femmes et hommes de gauche, républicains, progressistes, allons voter !

Résultats du 1er tour des élections régionales dans la Métropole de Lyon
Comparaison 2010 – 2015Présentation2 [Mode de compatibilité]

La République a été ébranlée le 13 novembre. Il nous appartient de nous redresser en cherchant ce qui rassemble, ce qui nous rend plus forts et non ce qui divise et attise les tensions.

La campagne extrêmement droitière du parti « Les Républicains », certaines de leurs propositions, comme toutes celles du « Front National » sont contraires aux valeurs républicaines auxquelles je crois et sur lesquelles se base toute mon action politique et celles de mes collègues élus dans le 3ème arrondissement, à la Ville de Lyon comme à la Métropole.

Combattons la facilité des grands discours sans effets et sans sens pratique.
Au contraire, dimanche : votons pour nos valeurs, pour nos droits, pour ce vivre-ensemble qui nous est si cher, pour une région à la fois dynamique et humaine qui saura poursuivre son action en partenariat avec tous.

Fin de deuil national – Retour à la vie normale ?

photo deuil
© Gérard Collomb tous droits réservés

Vendredi dernier, la France a connu les pires attentats jamais perpétrés sur son sol.

De nombreuses vies, de trop nombreuses vies, souvent jeunes, ont été ôtées arbitrairement, cruellement, sauvagement.

Après ces odieux attentats, de nombreuses questions taraudent le peuple français, abasourdi par l’horreur de ces événements.

Des questions d’ordre individuel : Comment surmonter sa peur ? Comment expliquer, comment comprendre cette nouvelle réalité qui s’impose à nous ? Comment ne pas sombrer dans la méfiance de l’autre ? 

Des questions d’ordre collectif : comment empêcher que cela ne se reproduise ?

Pour les questions d’ordre individuel, chacun trouvera, je l’espère, des réponses en fonction de son caractère, de ses appartenances et de ses croyances. Cette nécessité sera d’autant plus aigüe pour les parents de jeunes enfants, qui auront à cœur d’adopter l’attitude la plus adaptée pour rassurer les plus petits.

Comment leur expliquer, comment ne pas les faire vivre dans la peur, comment les laisser jour après jours mener leur vie au quotidien sans que l’on doive les mettre dans un cocon trop sécuritaire. Le souci permanent pour nous parents, est de placer le curseur au bon endroit entre leur dire la vérité et ne pas trop les effrayer.

Pour les questions d’ordre collectif, le sujet est particulièrement prégnant pour moi qui suis élue municipale. Bien sûr les réponses pour que ceci ne se reproduise pas sont à chercher au niveau national voire même international. Et c’est pour ça peut-être que nous nous sentons impuissants, démunis, en attente des actions de notre gouvernement et de la communauté internationale.

A l’échelle de Lyon, je salue la décision courageuse et extrêmement difficile de Gérard Collomb de transformer la fête des lumières pour concilier la sécurité et l’identité de la ville de Lyon.

En ce qui me concerne en tant qu’adjointe à l’éducation, j’ai bien sûr travaillé avec les services sur la sécurisation des écoles. Nous avons revu nos procédures de sécurité notamment pour les entrées et les sorties. Elles sont suffisantes si bien appliquées sachant que le plan vigipirate renforcé est déjà en place. Et si cette semaine, les sorties des enfants ont été annulées, on imagine mal les priver ainsi continuellement de ce qui fait partie de leur éducation.

Aussi dès aujourd’hui, alors que le deuil national est terminé, alors que l’état d’urgence a été prolongé par le Parlement, il nous faut reprendre le cours de notre vie en gardant à l’esprit ce qui s’est passé vendredi 13 novembre : vivre sans sombrer dans la peur mais en toute conscience, en adaptant nos actions à cette nouvelle réalité.

Les rencontres inattendues

J’ai assisté il y a quelques jours à une conférence de 151019_3_Les rencontres inattendues_AB_photoMichel Serres.

Ce fut une conférence passionnante, faite sans note, menée avec humour et parfois même espièglerie, sans que l’attention des auditeurs ne faiblisse d’un iota.

Elle avait pour thème l’innovation et interrogeait sur les raisons qui conduisent à inventer.

Prenant pour exemple Bousticot, l’inventeur du Bon Marché, Michel Serres nous a démontré que c’est en bifurquant, en sortant des sentiers battus, en réalisant des « traversées inédites » que de nombreux inventeurs ont trouvé … ce qu’ils ne cherchaient pas !

De la même façon, selon lui, les rencontres inattendues sont les plus riches, les plus porteuses de progrès car ce sont elles qui nous font relativiser et réfléchir, qui nous nourrissent car elles vont à l’encontre de nos croyances et de nos idées, qu’elles nous bousculent dans nos certitudes. A l’inverse, les rencontres habituelles nous apportent du prévisible, du connu et donc du rassurant, nous confortant dans nos croyances.

Prévisibles ou inattendues, je fais de nombreuses rencontres grâce à mon mandat d’élue. Il est vrai que les personnes les plus différentes de moi, de par nos cultures, ou nos parcours, sont celles qui me marquent le plus.

Et je crois que si je n’avais pas été élue, je n’aurais pas eu la chance de connaître toutes ces personnes tant nous vivons dans des cercles, familiaux, professionnels et amicaux restreints.

Pour permettre les rencontres inattendues et les échanges, il faut développer le vivre ensemble. C’est tout le sens que je donne à mon engagement d’élue : dans les écoles comme grâce aux associations, le vivre ensemble existe à Lyon et il nous faut le développer. Afin que chaque lyonnais ait la possibilité de s’enrichir par des rencontres inattendues.

Bienvenue

Je suis heureuse de vous accueillir sur ce nouveau Blog, symbole d’une nouvelle dynamique.

J’avais tenu un blog de 2011 à 2014 que j’avais fermé avant les élections municipales de 2014.

Ensuite ma large délégation, à l’éducation, à l’éducation populaire et à la vie étudiante ainsi que la mise en œuvre titanesque de la réforme des rythmes scolaires ne m’ont guère laissé le loisir de me remettre à ce travail de témoignage et de rédaction.

A présent que je suis installée dans mes nouvelles fonctions, l’envie de poursuivre ce travail m’a reprise. Surtout l’envie de faire part des multiples rencontres que mon mandat d’élue m’offre.

Souvent on me demande ce que je préfère en tant qu’élue, je réponds : les rencontres ! Adjointe au Maire de Lyon et Présidente du groupe socialiste de la Métropole, je suis chaque jour aux 4 coins de la Ville et de la Métropole où je rencontre des enfants, des habitants, des acteurs de la Ville associatifs, professionnels, politiques …

Je veux par ce blog montrer toute la richesse de ces rencontres et toutes les énergies qui sont à l’œuvre dans Lyon et son agglomération pour en faire une Ville accueillante, agréable et chaleureuse, dynamique et solidaire.