Pour

Emmanuel Macron a compris que notre pays arrivait à la croisée des chemins. Les alternances de gouvernements qui se sont succédés depuis 20 ans ont gelé notre dynamique nationale, au moment où le monde s’accélérait, et conduit à une situation économiquement dégradée et donc socialement dure et injuste.

C’est en suscitant l’adhésion,  en fédérant les talents, les bonnes volontés autour d’un projet à la fois complet, pragmatique et équilibré que notre pays convertira son potentiel en réussite. Le projet d’Emmanuel Macron est bon, j’en suis convaincue : je me suis déjà exprimée sur l’Europe, l’emploi et l’éducation. Je continuerai afin de convaincre chaque électrice et chaque électeur d’ici au 7 mai. Car pour moi, ce projet ne réussira que s’il est massivement soutenu par notre société.

(suite…)

Une première marche vers la victoire

© droits réservés
© droits réservés

Emmanuel Macron est arrivé en tête du 1er tour de l’élection présidentielle.

Sa candidature nouvelle, moderne, honnête, son projet pragmatique, réaliste ont été choisis par 24,01% des électeurs au niveau national, 30,31% à Lyon. C’est une victoire pour le progressisme. C’est une joie et une fierté au terme d’une campagne de 1er tour bienveillante et dynamique à laquelle je suis heureuse d’avoir participé.

Emmanuel Macron est maintenant qualifié pour le second tour. Et le plus important reste à faire.

(suite…)

Combattre le terrorisme

Un policier a été assassiné hier soir à Paris. Deux autres policiers ont été blessés.

Ces fonctionnaires de la République Française ont été tués, blessés, pour ce qu’ils représentent aux yeux des terroristes barbares : la force de la démocratie française.

Je pense bien sûr à leurs familles, leurs proches et à leurs collègues.

Nos policiers, nos gendarmes et nos militaires assument une mission terriblement difficile pour nous protéger. Et ils y parviennent… Hier soir ils ont neutralisé l’assaillant rapidement et la semaine passée ils ont déjoué un attentat. Et dans le reste du monde, nos interventions militaires participent à faire reculer Daesh.

Je salue leur courage au quotidien et leur détermination au service de la République Française.

(suite…)

Pour une école bienveillante et responsable qui garantisse l’épanouissement et la réussite de tous et de chacun.

Comme j’ai pu l’expliquer dans mes précédents billets, je soutiens la candidature d’Emmanuel Macron pour son projet progressiste, pragmatique et rassembleur.

Et parmi tous les thèmes de son programme, je me retrouve bien évidemment dans son projet pour l’éducation.

© droits réservés
© droits réservés

L’école est soumise depuis trop longtemps à des réformes idéologiques qui se succèdent, qui font et défont sans même avoir évalué, trop rapidement et trop souvent sans s’attaquer à la réalité des faits. Et le constat aujourd’hui est amer : les inégalités se creusent à l’école, et encore plus dans les quartiers prioritaires.

L’école ne doit plus être l’otage de l’alternance gauche-droite. Elle doit faire l’objet d’un engagement sans faille, pragmatique et consensuel pour la réussite de chaque enfant.

(suite…)

Inauguration de l’école Emile Cohl – Ecole d’arts – Lyon 3ème

© droits réservés
© droits réservés

Elle s’est déroulée hier soir dans les nouveaux locaux de la rue Félix Rollet. Nous avons visité avec le Maire de Lyon ce très beau bâtiment au service de la création, implanté sur l’ancienne friche RVI, dans le Campus PROfessionnel Lyon / ARA.

© droits réservés
© droits réservés

L’école Emile Cohl, fondée par Philippe Rivière, intègre son 3ème site lyonnais depuis sa création après la rue de la Madeleine dans le 7ème en 1984 et le 232 rue Paul Bert déjà dans le 3ème en 1994.

(suite…)

Retour sur la grève dans les cantines scolaires de Lyon le 11 avril dernier

Le dialogue social ne suffit pas toujours.

© droits réservés
© droits réservés

Ainsi mardi dernier, nos cantines ont connu un mouvement de grève très suivi. Je le déplore et je consacre toute mon énergie à éviter que ce type de situation ne se produise.

La moitié des restaurants scolaires étaient fermés, l’autre moitié des restaurants étaient soit ouverts normalement, soit ouverts pour un accueil avec pique-nique.

Je sais ce qu’une grève des cantines engendre en difficultés familiales et professionnelles ainsi qu’en stress pour les familles, mais aussi pour les agents non-grévistes.

(suite…)

Le projet d’Emmanuel Macron pour l’emploi : une approche pragmatique et concrète qui libère les énergies et sécurise les personnes

L’emploi occupe une place centrale dans le projet d’Emmanuel Macron car il représente, et je partage cette analyse, un facteur majeur d’intégration et d’accomplissement de soi. Le travail est ce qui permet de concilier émancipation individuelle et intérêt collectif. C’est une façon de vivre ensemble qui nécessite de la confiance et des compétences.

L’emploi est également le sujet qui fragilise notre pays, son dynamisme et sa cohésion depuis 40 ans, au gré des alternances politiques qui font et défont les règles, empêchant stabilité et visibilité pour les acteurs économiques et les salariés. Or ce sujet doit faire l’objet, plus que tout autre, d’une approche pragmatique, concrète et de long terme.

© droits réservés
© droits réservés

(suite…)

Nouveau programme de renouvellement urbain : de l’ambition pour favoriser la mixité !

© droits réservés
© droits réservés

Le vendredi 17 mars dernier, Gérard Collomb, Président de la Métropole de Lyon accueillait Hélène Geoffroy, secrétaire d’État à la Ville, à la jeunesse et aux sports, et François Pupponi, Président de l’Agence Nationale pour le Renouvellement Urbain (ANRU), pour la signature du protocole de préfiguration du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) financé à hauteur de 6 milliards d’euros par l’État.

Ce programme, qui s’inscrit pleinement dans la politique métropolitaine de réhabilitation que nous portons collectivement depuis 2001, cible plus particulièrement 14 sites à rénover.

(suite…)

Inscriptions scolaires 2017 : ça débute aujourd’hui !

© droits réservés
© droits réservés

La campagne d’inscription pour la rentrée scolaire 2017 des enfants entrant en maternelle et des nouveaux arrivants à Lyon débute aujourd’hui.

Les familles ont jusqu’au 10 juin pour procéder, soit par internet, soit en Mairie d’Arrondissement, à la pré-inscription scolaire et périscolaire de leur enfant ; à savoir la pré-inscription à l’école ainsi qu’à la restauration scolaire, aux accueils du matin, du soir ou du mercredi midi, ou encore aux vendredis après-midi selon leurs besoins, le tout en une démarche unique.

Comme l’an passé j’ai souhaité organiser au préalable une réunion d’information pour les Représentants de Parents d’Elèves de la Ville. Ce temps d’informations et d’échanges s’est tenu mercredi soir en présence des services de la Direction de l’Education de la Ville de Lyon et des Adjoints d’arrondissement.

Pendant près de deux heures, j’ai pu donner aux les parents d’élèves présents toutes les informations concernant les démarches à effectuer, les modalités administratives, le calendrier des inscriptions, l’admission dans une école, le choix des activités périscolaires, la confirmation des inscriptions aux activités…

Puis, à l’issue de la présentation, j’ai répondu aux nombreuses questions des parents sur des sujets scolaires variés pour lesquels ils sont souvent eux-mêmes interrogés par les parents de leur école. Nous avons ainsi échangé au sujet des grèves de cantine, des dérogations scolaires, des allergies alimentaires ou encore de la réforme des rythmes scolaires.

Je remercie les parents présents mercredi soir pour la qualité de nos échanges et pour leur implication au quotidien dans leur école. Je sais pouvoir compter sur eux pour accueillir et renseigner les nouvelles familles.

© droits réservés
© droits réservés

 

Emmanuel Macron, une ambition européenne

© droits réservés
© droits réservés

Comme j’ai pu l’expliquer dans un précédent billet, je soutiens la candidature d’Emmanuel Macron pour son projet progressiste, pragmatique et rassembleur. Cela s’exprime pleinement dans sa vision de la construction Européenne qu’il me semble important d’évoquer au lendemain du Brexit.

Emmanuel Macron est pour moi le seul européen convaincu de cette campagne, le seul à proposer une approche constructive, le seul à proposer l’action plutôt que l’invective.

En rupture avec la vision qui consiste à rendre l’Europe responsable de tous les maux, il considère qu’un important travail de rapprochement et de réconciliation est nécessaire.

Aucune politique nationale ne peut concurrencer le poids politique et économique des pays-continents que sont les USA, la Chine et l’Inde. L’Europe et ses 500 millions d’habitants est le niveau pertinent pour garantir notre souveraineté ainsi que notre chance pour l’avenir.

L’Europe de l’avenir, c’est une Europe qui protège.

Une Europe qui protège, c’est d’abord une Europe qui protège ses frontières dans le respect de ses valeurs humanistes. Emmanuel Macron propose le recrutement de 5.000 gardes-frontières pour l’agence de protection des frontières européennes.

Renforcer notre sécurité commune nécessite une plus grande coopération de nos services de renseignement étayée par un véritable système d’information européen.

Une aide au développement et une lutte contre les filières de passeurs complèteront un dispositif global et équilibré d’accompagnement des migrations dans le respect des valeurs européennes.

(suite…)