Commission éducation de France urbaine : un partage d’expériences autour de la sécurisation des écoles et des grèves dans la restauration scolaire

J’ai participé mercredi dernier à la Commission éducation de France Urbaine (*), consacrée en grande partie à la sécurisation des écoles.

© droits réservés
© droits réservés

Ce temps d’échanges et de travail auquel ont participé les élu-e-s des grandes villes en présence d’un collaborateur de cabinet de Madame la Ministre de l’Education, a permis de mettre en lumière les difficultés d’ordre divers que toutes les grandes villes rencontrent dans la mise en œuvre des actions demandées par le Ministère de l’Education et le Ministère de l’Intérieur.

J’ai expliqué qu’à Lyon nous avions anticipé la sécurisation de nos 198 écoles par des moyens techniques que nous continuons de déployer et également par une organisation qui fait appel à la responsabilité de tous.

Un autre sujet a été abordé : les grèves dans la restauration scolaire. Là aussi, toutes les grandes villes de France sont concernées à des degrés divers par les mouvements sociaux en majorité nationaux qui obligent souvent les communes à fermer leurs cantines.

A Lyon l’an passé, nous avons mis en place un accueil avec pique-nique les jours de grève, sous réserve d’un encadrement suffisant pour la sécurité des enfants. La mise en œuvre de ce dispositif est complexe car il n’existe pas à ce jour un délai de prévenance des agents de restauration et/ou d’encadrement grévistes.

La réflexion se poursuit car à chaque fois que nous sommes dans l’incapacité d’accueillir des enfants sur le temps de pause méridienne, ce sont les enfants et les familles qui sont au final les plus pénalisées.

L’ensemble des problématiques soulevées pendant cette commission sera porté à la connaissance de Madame la Ministre de l’Education.

A suivre …

Les réunions de France urbaine se déroulent à l'Assemblée Nationale © droits réservés
Les réunions de France urbaine se déroulent à l’Assemblée Nationale © droits réservés

(*) France urbaine, née de la fusion de l’Association des Maires de Grandes Villes de France et de l’Association des Communautés Urbaines de France, regroupe les élus des métropoles, des grandes communautés et des villes centres ou périphériques. Elle compte 97 membres de toutes tendances politiques confondues représentant près de 30 millions d’habitants.

France urbaine a pour objectif de promouvoirle fait urbain auprès des pouvoirs publics et de tous les citoyens.Dans un dialogue renouvelé avec l’Etat, l’association participe pleinement à la structuration du monde urbain dans notre pays et à l’attractivité de tout son territoire. Elle apporte une réflexion nouvelle dans les débats locaux, nationaux, européens et internationaux.

Pour travailler les dossiers et préparer les prises de position, France urbaine dispose de commissions thématiques présidées par des élus et de groupes de travail ou projet mis en place au gré de l’actualité pour être force de proposition sur des questions à contenu technique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *