Conseil du 6e arrondissement du 18 janvier 2022 – Intervention sur la nouvelle Stratégie Territoriale de Sécurité et de prévention de la délinquance

Monsieur le Maire du 6ème arrondissement, mes chers collègues,

Cette délibération a pour objet d’autoriser le Maire de Lyon à signer la nouvelle stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance pour la période 2022/2026.

La signature de cette convention, qui lie la Ville, l’État et la Métropole, mais également le Procureur de la République, le Tribunal de Grande instance et le DASEN, nous rappelle que la sécurité est à la fois une coproduction et une chaîne qui va des politiques de prévention à la réponse pénale en passant par les actions de police.

Sans une coordination de l’action de tous, sans moyens sur l’ensemble de la chaîne, il n’y a pas de politique de sécurité possible.

La sécurité est un sujet de préoccupation croissant dans notre Ville, qui connait de ce point de vue une dégradation depuis quelques années. Au- delà de la question de la Guillotière, qui est devenu un sujet tristement célèbre, les situations de tension se multiplient. De plus en plus de quartiers voient se constituer des collectifs de riverains excédés.

C’est le cas du collectif Charpennes en colère, à cheval sur notre arrondissement et Villeurbanne. C’est aussi le sujet de la multiplication des points de deal, ou des rodéos qui concernent à des degrés divers tous les quartiers lyonnais, des tirs de mortiers, des cambriolages et vols à la tire.

Cette situation nous est rapportée par un nombre croissant de nos concitoyens, qui nous font part de leur inquiétude, parfois même de leur peur. Notre devoir d’élus c’est de les écouter, plutôt que d’essayer de leur expliquer, comme on l’entend parfois, que leur ressenti ne serait pas le bon. Notre devoir c’est également d’agir, chacun à notre échelle et dans le cadre de nos compétences pour améliorer la sécurité de nos concitoyens.

La sécurité est aussi affaire de pragmatisme, de constante adaptation des actions et des moyens, bien loin donc de la surenchère, de la « défosse » – c’est pas moi, c’est lui- et du dogmatisme. J’appelle tous les élus à leur responsabilité en la matière.

A ce titre, je me réjouis de la décision du Ministre de l’Intérieur d’augmenter les effectifs de Police sur notre Ville. Je suis également satisfaite d’entendre le Maire de Lyon affirmer qu’il souhaite rendre plus attractive notre Police municipale et j’espère que nous en verrons bientôt les résultats. J’insiste à nouveau sur le besoin de vidéo-protection qui semble rencontrer des obstacles incompréhensibles.

Enfin, la majorité parlementaire à laquelle j’appartiens a également travaillé sur ces sujets, avec notamment la loi Sécurité globale ou la loi Confiance dans l’institution judiciaire. Nous avons conçu et voté une loi sur les rodéos urbains qui commence à porter ses fruits. Quant à moi, afin d’améliorer la prévention de la délinquance, j’ai déposé une proposition de loi sur la reconnaissance du métier de médiateur social, primordial pour la tranquillité de nos quartiers.

Je voterai cette délibération. Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *