« Il n’y a pas de Plan B, car il n’y a pas de planète B »

© droits réservés
© droits réservés

Cette phrase d’Emmanuel Macron dans son discours sur la sortie des Etats-Unis de l’accord de Paris exprime l’urgence écologique dans sa plus simple expression.

Ce sujet si essentiel a été trop peu abordé lors des débats pendant la campagne présidentielle. Pourtant, le programme sur la transition écologique d’Emmanuel Macron est ambitieux, mais surtout pragmatique. En nommant Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, il affirme l’importance de ce thème pour son quinquennat.

« La transition écologique est une priorité pour aujourd’hui qui affecte tous les secteurs de la vie économique et sociale » Emmanuel Macron, Panda Live, 11 février 2016

Parmi les nombreux engagements que je soutiendrai en tant que député, deux me tiennent particulièrement à cœur :

–          Améliorer la qualité de l’air : les épisodes de grande pollution que notre Métropole de Lyon a traversé cet hiver ont marqué les esprits. Pour y arriver, 2 leviers possibles :

o   Aligner la fiscalité du diesel sur celle de l’essence (en proposant une prime exceptionnelle de 1000 euros pour permettre à tous ceux dont les véhicules ont été fabriqués avant 2001 d’acheter des voitures plus écologiques, qu’elles soient neuves ou d’occasion).

o   Renforcer les normes antipollution européennes pour les véhicules neufs. Le contrôle devra être renforcé et les véhicules testés en condition réelle (nous nous rappelons tous du scandale Volkswagen)

–          Avoir une alimentation saine : la France est considéré comme le grenier à blé de l’Europe. Aujourd’hui, et pour demain, elle doit montrer l’exemple et devenir leader dans l’agriculture écologique. Pour cela, une des mesures fortes et pragmatiques, est d’imposer, d’ici 2022, 50% de produits biologiques, labels de qualité ou local à la restauration collective. Cette mesure permettra à nos enfants de manger plus sainement et à nos agriculteurs locaux d’être soutenus.

Nous sommes à la croisée des chemins. Avec la détermination inflexible d’Emmanuel Macron, la France et l’Europe deviendront les fers de lance de la transition écologique mondiale.  Aujourd’hui plus que jamais, nous sommes tous écologistes par devoir. #MakeOurPlanetGreatAgain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *