Mon intervention au sujet du Boxing Lyon United lors du Conseil Municipal du 24 septembre dernier

Monsieur le Maire,

Chers collègues,

Cette délibération est le signe du dynamisme associatif et sportif dans le 3ème arrondissement de Lyon.

Le « Boxing Lyon United » nous, les élus du 3ème, l’avons vu naitre dans cet arrondissement. Aventure humaine, aventure sportive, nous avons suivi avec passion son développement et ses incroyables réussites.

L’aventure humaine est celle d’un homme et d’un collectif. Pour comprendre cet incroyable succès, il faut connaitre l’humanité de Kamel Hasni et en particulier, au-delà de son palmarès sportif, son remarquable sens du collectif.

© droits réservés
© droits réservés

L’aventure sportive est celle de résultats rapides tels ceux de Paul Omba-Biongolo et sa victoire en championnat d’Europe des moins de 22 ans en 2017 5 ans seulement après la création du club.

Ce qui fait aussi cette réussite, c’est l’accent que le « Boxing Lyon United » met sur la citoyenneté. Ce qui rend ce club remarquable, c’est son état d’esprit.

Ce club n’est pas un club où l’on consomme de l’activité sportive.

Ce n’est pas non plus un club où tout est tourné vers la performance de quelques-uns.

Ce club développe une dynamique où l’émancipation de l’individu et la vie collective sont pleinement reliés.

Le « Boxing Lyon United » porte un projet d’insertion au cœur du 3ème arrondissement. Ceux qui le veulent y trouveront une école de la vie, une école de l’entraide. C’est un climat humain qui fait de l’effort une joie et une voie vers l’émancipation. C’est le combat pour soi et pour les autres où l’on apprend à porter un crochet mais aussi à faire un CV.

Le « Boxing Lyon United » a une section handisport.

© droits réservés
© droits réservés

Le « Boxing Lyon United » est un club où les femmes ont toute leur place et forment la moitié des effectifs avec notamment une section de boxfit.

Mes chers collègues quel est notre rôle dans pareille situation ?

Nous devons être au contact de l’émergence de ces talents.

Je salue ici le rôle de vigie permanente des talents dans le sport associatif de l’Adjoint au sport du 3ème arrondissement Abdel Achache.

Nous devons accompagner la croissance de ces projets associatifs.

Je salue ici notre réseau d’équipements sportifs et de gymnases ainsi que le pilotage fin et délicat qui est fait de leurs créneaux d’occupation. Et plus largement c’est tout le tissu bâtimentaire de la Ville de Lyon qui est mis à disposition des associations et qui montre son excellence. Notre usage en particulier des bâtiments scolaires est cruciale pour nos associations sportives.

J’entends parfois, ici ou là, que les politiques n’ont plus de moyens d’action. C’est faux. Mais cette action passe par des activités méticuleuses et ingrates. Lorsque l’on fait les choix d’affectation des créneaux dans les bâtiments de la Ville de Lyon, on prépare l’avenir, on recherche l’équité, on construit la vie collective des lyonnais par cette multitude de petites touches.

Arbitrer entre la reconduction, le soutien dans la durée, et le renouvellement, la détection des émergences, n’est pas chose facile, ne permet pas de briller, mais c’est pourtant là que se construit une vraie orientation politique, concrète. Et je sais tout l’engagement de vos services, Monsieur l’Adjoint, à ce sujet.

Il en est de même avec le financement. Il n’y pas raréfaction de l’argent public. Mais il n’y a pas non plus la possibilité de dire oui à tout et de laisser les dépenses dériver. Il y a donc une exigence à savoir avec précision pourquoi l’on maintient un soutien financier et pourquoi l’on y renonce. Car il faut renoncer à certains pour permettre le développement d’autres. Là aussi la tâche est ingrate. Et pourtant c’est par ces décisions que l’on compose une politique sportive et avec elle une politique associative.

Je remercie l’exécutif municipal pour le choix fait d’apporter tout le soutien possible à cette étape du développement du « Boxing Lyon United ». Sans ce soutien, malgré son dynamisme, le « Boxing Lyon United » aurait manqué une étape de croissance cruciale pour lui, l’étape d’un développement dans une nouvelle salle rue Baraban au cœur de Villette-Paul-Bert et du 3ème arrondissement. Cette salle devrait permettre au BLU d’obtenir un label de la Fédération Française de Boxe dans le cadre des jeux Olympique 2024, un label que seuls 5 clubs en France devraient avoir. La Ville de Lyon, par sa subvention aidera à équiper ce nouveau lieu autofinancé.

Nous attendons tous que le chemin de réussite déjà tracé par le club l’emmène encore plus loin. Avec ses étapes à venir de créations d’emplois, de lien social, de vie de quartier, de succès individuels et de rayonnement pour notre arrondissement et notre Ville.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *