Mon intervention au sujet du quartier de la Part-Dieu lors du Conseil Municipal du 17 décembre dernier

Monsieur le Maire, Chers collègues,

La présentation du rapport des mandataires de la SPL Part-Dieu est l’occasion de s’arrêter quelques instants sur ce beau projet. Je voulais saisir cette opportunité, d’abord pour saluer le travail  accompli par les équipes de la SPL Part-Dieu et ensuite pour faire un point d’étape sur la transformation de la Part-Dieu, quartier emblématique de notre Ville comme de notre Métropole, au cœur du 3ème arrondissement.

L’objectif que nous nous sommes donnés est ambitieux, il est de réinventer la Part-Dieu.

Réinventer la Part-Dieu implique de faire de ce quartier des années 70 un quartier tertiaire de référence en Europe, un quartier du XXIè siècle. La Part-Dieu est aujourd’hui le second centre d’affaires en France et il faut poursuivre le développement pour répondre à une demande croissante, sur un marché tertiaire lyonnais particulièrement dynamique.

IMG_2465

Réinventer la Part-Dieu nécessite aussi de repenser les mobilités. L’accessibilité de la Part-Dieu est son point fort. Mais c’est aussi son talon d’Achille. En effet, le  pôle multimodal de la Part-Dieu, qui est à la fois la principale porte d’entrée dans la Métropole et la plaque tournante de tous les flux métropolitains, est au bord de l’asphyxie. Il était de notre responsabilité d’apporter une réponse efficace pour fluidifier les déplacements des Lyonnais, Grand-lyonnais, travailleurs, étudiants, touristes, venu de plus loin.

Réinventer la Part-Dieu signifie enfin faire de ce quartier, qui a mal vieilli (si vous me permettez cette expression) dans son architecture,  comme dans ses cheminements (cf ses dalles et ses trémies si typiques), un quartier plus agréable à vivre, un  quartier mixte alliant quartier à vivre, quartier de loisirs et quartier où il fait bon travailler. Pour ce faire, nous y favorisons le développement de la mixité fonctionnelle, avec plus de logements mais aussi des rez-de-chaussée actifs plus vivants et plus variés.

Réinventer  la Part-Dieu, c’est un objectif ambitieux qui nécessite des chantiers qui vont s’étaler sur plusieurs années. La mue a commencé en 2010 et s’étalera sur 3 mandats. Mais elle s’accélère et commence à être visible, pour le plaisir des habitants riverains notamment.

J’en veux pour preuve ces chantiers qui se terminent et commencent à redessiner le visage du quartier. Je n’en citerai que trois, mais ils sont emblématiques.

D’abord, la livraison cet été du « Sky 56 », 31 000 m² de bureaux et de services qui participent au rééquilibrage de l’offre tertiaire côté Villette, le quartier où le taux de vacance est le plus faible.

Ensuite  l’ouverture au public, il y a quelques jours, de la place de Francfort, terminée et réhabilitée, qui permet d’offrir enfin, à l’est,  un espace public digne de ce nom aux habitants du quartier Villette-Paul-Bert, comme aux usagers des tramways T3, T4 et Rhônexpress et des lignes de cars.

Enfin, la livraison prochaine des nouveaux immeubles de la rue Desaix qui vont accroître le nombre de logements dans le secteur Part-Dieu ouest, et qui favoriseront la mixité fonctionnelle que nous voulons pour ce quartier.

 Tout ceci n’est qu’un début ! Les chantiers vont se poursuivre et les Lyonnais le voient chaque jour : la déconstruction de la gare, l’allongement du tunnel Vivier-Merle, la transformation du centre commercial, et bien d’autres, qui vont faire de ce quartier un territoire agréable et attractif.

Les périodes de travaux ne sont jamais les plus faciles. Elles ne vont pas sans quelques désagréments, pour les habitants du 3ème arrondissement – j’en sais quelque chose – comme pour les usagers du quartier et de ses équipements.

Mais les Lyonnais, et plus particulièrement les habitants des quartiers Voltaire-Part-Dieu à l’ouest et Villette-Paul-Bert à l’est le savent bien, puisqu’en 20 ans, nous avons connu une 1ère réhabilitation du centre commercial, l’arrivée du tramway à l’est, l’ajout d’un nouveau quai à la gare, l’ouverture de la bibliothèque municipale côté est, la destruction de l’immeuble B10 ou encore la requalification de la rue Garibaldi…

Oui, progressivement le quartier s’améliore, le quartier s’embellit, et aujourd’hui cela se fait à un rythme encore plus élevé, à un rythme sans précédent et surtout selon un projet global, complet et cohérent.

Les élus du 3ème arrondissement, contrairement à ce que dit M. Bérat qui est toujours dans la mesure, sont à la disposition, à l’écoute des habitants. De nombreuses réunions ont eu lieu en mairie d’arrondissement ou sur le terrain, ainsi qu’avec les conseils de quartiers et les CIL, de nombreuses visites ont été organisées sur site. Les élus du 3è arrondissement font leur job.

Pour finir, aux termes de ces travaux nous aurons enfin un pôle multimodal plus fonctionnel, plus accessible et plus agréable et un quartier à la hauteur de son rôle, celui de cœur stratégique de  notre Ville et de notre Métropole.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *