Mon intervention sur le Projet Métropolitain des Solidarités lors du Conseil de la Métropole du 6 novembre 2017

A l’occasion de l’adoption du Projet Métropolitain des Solidarités de la Métropole de Lyon, lors du conseil du 6 novembre dernier, j’ai souhaité souligner le travail que nous menons dans ce cadre en matière de Protection Maternelle et Infantile (PMI). Voici mon intervention prononcée à cette occasion :

© droits réservés
© droits réservés

Les compétences sociales héritées du Conseil Général et la diversité de notre implication sur les territoires nous permettent aujourd’hui de développer une véritable politique en matière de protection maternelle et infantile qui place l’enfant au cœur du dispositif et qui permet également un meilleur accompagnement de l’ensemble des acteurs et des familles dans toutes leurs spécificités et selon leurs besoins.

Une approche transversale en matière de PMI, c’est, au-delà des questions sanitaires et des obligations sociales, œuvrer à réduire les inégalités tout en construisant un projet cohérent et ambitieux pour toutes les familles.

C’est développer l’accueil des 0 – 3 ans collectif ou individuel. 1000 places ont été ouvertes cette année dans plus de 80 structures et plus de 1700 agréments d’assistantes maternelles ont été délivrés. Un réseau conséquent et exigeant que notre Métropole accompagne au quotidien par leur formation mais aussi par un soutien pour pérenniser leurs emplois. Et l’étude réalisée cette année à notre demande sur les freins à l’emploi des assistantes maternelles nous offre un véritable cadre d’action pour lutter contre leur chômage et créer des leviers en direction des nounous mais aussi des parents pour faciliter le recours aux assistantes maternelles.

C’est également travailler conjointement avec l’ensemble des services liés à l’enfance, la santé et la jeunesse pour mener une politique de prévention cohérente pour tous les âges et ainsi structurer les partenariats à l’échelle de la Métropole et des territoires. Un comité des partenaires de la protection de l’enfance sera réuni régulièrement, associant la justice et les établissements et services habilités. Il est chargé d’envisager de nouvelles solutions d’accueil, notamment pour les enfants en prises avec des difficultés multiples. Nous allons poursuivre ce travail à l’échelle des Conférences Territoriales des Maires, pour adapter les actions du Projet Métropolitain des Solidarités au contexte local.

C’est aussi renforcer la collaboration de l’ensemble des partenaires privés et publics pour se donner des outils d’évaluation et de perfectionnement. Notre société évolue, les modèles parentaux sont multiples Répondre à ces mutations est l’un des enjeux majeurs d’une PMI moderne et efficace notamment en matière de réduction des inégalités sociales de santé. Pour cela, il est primordial que les travailleurs sociaux sur le terrain puissent confronter leurs expériences afin d’adapter leurs réponses. Le développement des actions de tutorat et la mise en place d’un dispositif d’analyse de la pratique pour l’ensemble des travailleurs sociaux vont ainsi consolider la formation et la collaboration entre professionnels pour une meilleure prise en charge des familles en grande précarité.

C’est enfin mener une politique de protection Maternelle et Infantile en corrélation avec les politiques d’insertion. La PMI a un rôle essentiel à jouer dans le développement économique de nos territoires. De nombreuses analyses nous l’ont démontré, trop souvent sur certains territoires s’entrecroisent problématiques familiales et difficultés socio-économiques. C’est en diversifiant et en renforçant les modes de gardes que nous permettrons aux publics en difficulté, notamment les familles monoparentales dont le nombre est en progression constante sur notre Métropole, d’accéder à l’emploi. À ce titre nous tenons à signaler le travail entamé avec Pole emploi et de nombreux partenaires associatifs dans les communes qui a déjà permis d’établir un état des lieux des pratiques et des besoins et qui va donner naissance à un comité inter partenarial de pilotage et de suivi pour une meilleure prise en charge des besoins des publics en parcours d’insertion.

Ce ne sont là que quelques exemples des tâches entreprises et du chemin qu’il nous reste à parcourir. Les objectifs, nous les connaissons, ils sont concrets et opérationnels. Il s’agit d’améliorer l’offre de services de la PMI, pour toutes les familles et tout particulièrement à destination des plus fragiles. Nous allons également améliorer la lisibilité des actions et renforcer l’efficacité des liens avec les différents professionnels.

La PMI mobilise les compétences et le talent d’équipes pluridisciplinaires : médecins, sages-femmes, puéricultrices, psychologues, psychomotriciens, diététiciens, secrétaires médicales et sociales, auxiliaires de puériculture et agents techniques de la petite enfance. Le groupe tient à souligner l’implication de ces professionnels auprès des grands lyonnais

Nous le voyons dans le cadre de ce Projet Métropolitain des Solidarités, la PMI parvient ainsi à fédérer des professions diverses, à croiser des spécialités, à articuler des structures et des partenaires. Cette richesse, cette souplesse sont à conforter afin que nos services, toujours en lien avec les communes, puissent s’adapter aux besoins des familles et des enfants de notre Métropole de Lyon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *