Nouveau programme de renouvellement urbain : de l’ambition pour favoriser la mixité !

© droits réservés
© droits réservés

Le vendredi 17 mars dernier, Gérard Collomb, Président de la Métropole de Lyon accueillait Hélène Geoffroy, secrétaire d’État à la Ville, à la jeunesse et aux sports, et François Pupponi, Président de l’Agence Nationale pour le Renouvellement Urbain (ANRU), pour la signature du protocole de préfiguration du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) financé à hauteur de 6 milliards d’euros par l’État.

Ce programme, qui s’inscrit pleinement dans la politique métropolitaine de réhabilitation que nous portons collectivement depuis 2001, cible plus particulièrement 14 sites à rénover.

8 sont d’intérêt National : Bron Parilly, Bron terraillon/ Vaulx en Velin Chénier, Lyon 9e Duchère, Rillieux-la-Pape Ville Nouvelle, Vénissieux Minguettes/ Saint Fons Clochettes, Villeurbanne Buers nord, Vaulx-en-Velin Grande Île et Villeurbanne Saint-Jean.

6 sont d’intérêt Régional : Givors Centre-ville, Lyon 8e Langlet Santy, Givors les Vernes, Lyon 8e Mermoz, Saint-Fons Arsenal Carnot Parmentier et Saint-Priest Bellevue.

© droits réservés MET' Le magazine de la Métropole de Lyon Mars avril 2017
© droits réservés
MET’ Le magazine de la Métropole de Lyon
Mars avril 2017

L’objectif de la rénovation urbaine est de redéfinir ces sites afin d’y recréer de la mixité sociale et de les reconnecter avec les autres territoires de notre Métropole. Réduire la fracture spatiale et la fracture sociale, c’est notre ambition qui se traduira en l’état :

  • Par la destruction de 1131 logements sociaux ne répondant plus aux usages et aux besoins des populations et la réhabilitation de 1270 autres pour qu’ils puissent répondre aux nouvelles règles de qualité environnementale. La diversification de l’habitat étant au cœur du projet pour permettre plus de mixité sociale, une partie des logements construits seront ouverts à l’accession pour leurs occupants et se mêleront aux logements sociaux et intermédiaires.
  • Par l’amélioration de la desserte de ces territoires, grâce à un travail de long-terme avec le SYTRAL qui développe les transports en communs pour mailler toujours plus finement tous les territoires de notre agglomération.
  • Par la redynamisation économique et sociale de ces quartiers en réinstallant des services, commerces et équipements de proximité (lieux de culture et de sport), ainsi que la création de programmes d’implantations d’entreprises.

 

  • Par une très large concertation avec les habitants afin de travailler les projets en lien avec leurs attentes et leurs besoins tout au long du processus de réflexion et de transformation. Par un suivi personnalisé aussi des familles engagées dans la procédure de relogement, qui constitue un changement d’importance.

Comme l’a rappelé le Président de la Métropole de Lyon, le renouvellement urbain est un domaine dans lequel notre Métropole fait figure d’exemple. La signature de ce NPNRU et son ambitieux programme montrent que loin de ménager nos efforts, nous poursuivons cette politique volontariste pour continuer à faire de notre agglomération un espace où  il fait bon vivre et ce en tous points de son territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *