Mon intervention au conseil de la Métropole sur le « Programme des bénévoles pour l’UEFA »

Seul le prononcé fait foi

Monsieur le Président de la Métropole,

Mesdames, Messieurs, cher(e)s collègues,

Je commencerais cette intervention par redire tout l’intérêt pour la Métropole de Lyon d’accueillir, au Stade des Lumières de Décines, 6 matchs de l’UEFA EURO 2016, dont un match de 8ème et un match de ½ finale.

Ce championnat d’Europe de football masculin est bien plus qu’un tournoi européen. Il s’agit d’un événement mondial, le 3ème en termes de couverture médiatique.

Dans ce cadre, plus de 2,5 millions de spectateurs sont attendus dans les stades, dont 1,5 million d’étrangers, et 5 à 7 millions de visiteurs dans les Fans zones des 10 villes hôtes.

C’est donc peu de dire que notre Métropole va accueillir à cette occasion de nombreux visiteurs dont certains y venant probablement pour la première fois.

Pour notre Métropole, il est essentiel de leur offrir un accueil à la hauteur de la renommée de notre agglomération.

L’UEFA met en place un programme national de volontaires dans les stades afin de contribuer à la qualité de l’organisation des matchs.

C’est donc en complément de ce programme que, par cette délibération, il vous est proposé que la Métropole de Lyon déploie un programme spécifique de bénévoles qui contribueront, quant à eux, à améliorer l’accueil des supporters dans la Ville, dans la Métropole, et qui veilleront à la qualité de leur séjour.

Cet EURO 2016 est une occasion rare et à saisir pour montrer tous les atouts de notre agglomération.

L’objectif est bien entendu que chacun reparte avec de bons souvenirs (même si nous ne saurons garantir les résultats des matchs). Ces visiteurs, réunis aujourd’hui pour le sport, sont les potentiels touristes de demain, qui reviendront dans notre agglomération pour ses attraits. L’objet est d’inciter à la découverte de notre métropole et à de plus longs séjours.

Et pour ce faire, le programme des bénévoles de la Métropole prévoit la sélection de 350 bénévoles locaux.

Ils devront parler l’anglais ou l’une des langues des pays dont les équipes joueront à Lyon. Ils bénéficieront d’une formation adaptée aux techniques d’accueil et du tourisme ainsi que de modules consacrés à la sécurité et aux gestes de premier secours. Véritables ambassadeurs de la Métropole, ils seront formés pour vanter tous les attraits touristiques de l’agglomération.

Dotés d’une tenue spécifique, ils seront facilement repérables, dans les gares notamment, ainsi que dans les quartiers touristiques comme le Vieux Lyon et bien sûr dans la fan zone.

Ils seront souvent les premiers interlocuteurs directs des touristes et des supporters, dans notre agglomération, dont ils contribueront à véhiculer l’image.

Bénévoles recrutés pour l’occasion, ils effectueront au maximum 10 à 15 jours de mission et agiront ainsi de façon temporaire et gratuite. A ce titre ils auront le statut de collaborateur occasionnel du service public et devront se conformer et signer la charte d’accueil des bénévoles qui est présentée dans la délibération.

Les missions des « Ambassadeurs » bénévoles sont très ponctuelles, concentrées sur les veilles, jours et lendemains de matchs. Elles ne sauraient constituer un contrat de travail en tant que tel.

Néanmoins il est possible de faire de cette expérience une opportunité dans une éventuelle recherche d’emploi.

Tout d’abord, un « Passeport Bénévole » sera remis à chaque bénévole en fin de mission. Il permet de consigner les missions réalisées et de faire fructifier l’engagement bénévole dans son parcours professionnel, que ce soit pour renforcer son profil ou ses compétences ou pour évoluer dans son parcours.

Ce Passeport peut être utilisé dans les dispositifs de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), et à ce titre il est certifié par Pôle Emploi, l’AFPA et reconnu comme preuve d’expérience dans les dossiers VAE par le Ministère de l’Education Nationale.

Ensuite, le bénévolat permet aux demandeurs d’emploi de mieux faire face au chômage, grâce aux échanges réciproques, au sentiment d’utilité sociale et au souci de l’autre. Il leur permet d’entretenir des compétences, de faire de nouveaux apprentissages et de renouer un lien social. Il les éloigne quelques temps de la préoccupation de la recherche d’emploi et les aide à se maintenir dans une dynamique positive. Ce programme de bénévolat peut permettre de sociabiliser et de redynamiser des personnes en recherche d’emploi.

D’ailleurs, et c’est mon troisième point, un projet spécifique est mis en œuvre pour intégrer aux bénévoles une 20aine d’allocataires du RSA. L’objectif de cette mobilisation est de les rendre pleinement acteurs de leurs parcours notamment par une action de socialisation en lien avec le domaine sportif.

Ainsi du mieux-être obtenu aux compétences valorisables, le panel est large des acquis possibles grâce au bénévolat.

Mais, plus globalement, il s’agit également d’associer la population locale à un événement majeur de la Métropole, à un grand événement sportif européen. Ce programme de bénévolat permet à chacun d’y prendre une part active et de vivre l’événement de l’intérieur.

En conclusion, et pour toutes ces raisons, le groupe Socialistes et républicains métropolitains se réjouit de la mise en œuvre de ce programme de bénévoles-ambassadeurs dans le cadre de l’Euro 2016.

Et nous saluons la volonté de leur délivrer un Passeport Bénévole. Car reconnaître et valoriser les bénévoles, c’est favoriser la solidarité et améliorer le vivre ensemble.

Je remercie donc par avance chacune et chacun des bénévoles qui rejoindront notre équipe métropolitaine pour leur engagement et je leur souhaite de belles rencontres à l’occasion de cette mission exceptionnelle d’accueil. Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.