Mon intervention au sujet du Compte administratif 2016 lors du Conseil de la Métropole du 20 juillet dernier

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs, Chers collègues,

1) Ce compte administratif revêt, comme chaque année, une grande importance car il est la preuve que nous faisons ce que nous disons.

Il suffit pour cela de comparer le budget prévisionnel à ce compte administratif, de comparer les recettes et les dépenses prévues et votées en début d’année et celles réellement réalisées et comptabilisées, ici présentées. Et il est important de comparer les réalisations aux prévisions.

2) Rappelons-nous ce que nous disions à l’époque. L’opposition s’est opposée, avec vigueur, comme la lecture des débats sur le budget prévisionnel 2016 nous le rappellera. À cette époque, l’orateur du groupe des Républicains disait entre autre « Le dernier point que les ratios démontrent, c’est la situation précaire de notre collectivité face à son endettement

On voit bien aujourd’hui qu’il n’en est rien. Je le dis très clairement : l’endettement et la capacité d’investissement de notre Métropole établis par ce compte administratif sont bons. Très bons même puisque nous avons encore améliorée notre capacité de désendettement de 4 ans et 3 mois et n’ayant plus aucun emprunt à risque dit toxique. Il ne faut pas oublier quelle était la situation dont nous avons hérité à la création de notre Métropole ni les efforts qu’il a fallu faire pour arriver à ce résultat.

© droits réservés
© droits réservés

(suite…)