Conseil du 6e arrondissement du 30 novembre 2021 – Intervention sur les « dark store »

Monsieur le maire du 6e arrondissement,

Je vous remercie pour le sujet de cette question écrite.

Le dark store est un nouveau modèle de logistique urbaine permettant de répondre à l’essor du e-commerce. Les dark stores sont des entrepôts miniatures qui ont la particularité d’être positionnés en ville à proximité immédiate de leurs lieux de livraison. Ils sont ainsi à mi-chemin entre l’entrepôt de périphérie et le point de livraison et permettent de raccourcir massivement les délais de livraison.

La montée en puissance des dark stores est préoccupante car elle menace la qualité de nos quartiers, sur le sujet de leur animation, comme de leur qualité de vie, grandement dépendantes de leurs commerces de proximité.

Or l’essor des dark stores réduit la fréquentation des commerces locaux, par l’usage des achats sur internet et les livraisons à domicile qu’ils permettent et développent. Par ailleurs cette hausse du nombre de dark stores, intervenant dans un contexte de reprise économique, suite à la crise sanitaire, limite la reprise de l’activité des commerces physiques et leur fréquentation.

Ensuite le développement de ces boutiques situées en pied d’immeuble dans des locaux commerciaux, qui n’accueillent pas de clients, dont les portes sont fermées, voire dont les vitres sont fumées, prive le quartier de commerces animés et transforme les pieds d’immeuble en façades aveugles et tristes.

Enfin, elle peut aussi générer des problèmes de circulation avec les livreurs et les camions.

Les difficultés économiques conjoncturelles, sur les faillites et fermetures qui sont intervenues durant la crise favorisent le développement de ces magasins fantômes. Les propriétaires ont besoin de louer et trouvent dans ces commerces des opportunités nouvelles. Bien sûr la progression du e-commerce durant la pandémie, par peur des contaminations et limitation des déplacements, les a aussi favorisés.

Il est urgent d’agir pour tenter de contenir cette évolution très rapide et pour l’organiser sur le territoire de la ville.

Je suis favorable à ce que nous posions cette question à la Mairie de Lyon. Je vous remercie.

Conseil du 6e arrondissement du 14 septembre 2021 – Intervention sur les dotations d’arrondissement

photo_2021-09-14_19-27-01Monsieur le maire du 6e arrondissement,

Mes chers collègues,

J’ai eu l’occasion d’exprimer à plusieurs reprises au sein de ce conseil à quel point le renforcement de la place des arrondissements dans la gouvernance de notre ville était à mes yeux l’un des chantiers majeurs de ce mandat. Nous avons tous conscience que le rôle de l’arrondissement doit évoluer, pour prendre en compte au plus près du terrain, dans une logique de subsidiarité, les besoins de nos concitoyens.

Le montant des dotations aux arrondissements qu’il nous est proposé de voter aujourd’hui est sensiblement le même que celui qui avait été décidé pour 2020. Notre ville est en retard sur ce sujet. Si l’on compare les montants des dotations aux arrondissements pour l’année 2020, il était de 12€ par habitant à Lyon, contre 18€ à Marseille et 68€ à Paris…

Je constate donc que si le renforcement de l’échelon arrondissement figurait dans le programme de l’actuel Maire de Lyon, sa mise en œuvre n’est pas encore effective. Je suis bien sûr consciente qu’il faut du temps pour déployer une politique, mais je regrette tout de même que cet aspect ne soit pas prioritaire.

Plus de moyens pour les arrondissements, c’est plus de proximité et c’est une plus grande réactivité dans le service aux usagers et aux citoyens.

Ce montant global de 6,3 millions de dotations aux arrondissements est également à mettre en parallèle avec le montant de 50 millions dédié au budget participatif. Il ne s’agit pas de remettre en question le principe du budget participatif, mais bien de souligner à quel point l’instance démocratique qu’est le conseil d’arrondissement est aujourd’hui sous-dotée… Cette situation ne peut pas durer.

Je voterai contre cette délibération, en espérant qu’un effort soit réalisé dans l’année qui vient pour renforcer le pouvoir de décision de nos conseils d’arrondissement.

Je vous remercie.

Actualités du conseil de quartier Villette Paul Bert

Lors du conseil d’arrondissement de cette semaine, chacun des 5 conseils de quartier du 3ème arrondissement ont présenté leurs projets en cours.

En tant qu’élue référente du conseil de quartier Villette Paul Bert, j’ai salué le travail effectué par les membres du bureau et les citoyens engagés dans notre conseil de quartier.

conseil-quartierDe nos jours, dans nos villes, il est parfois plus facile de réunir des mécontents que de fédérer les bonnes intentions pour aboutir à des projets concrets et à des réalisations bénéfiques pour chacun.

J’ai ainsi salué deux initiatives particulières du conseil de quartier Villette Paul Bert qui montrent son dynamisme :

(suite…)