Et si on dématérialisait … ?

Faciliter au quotidien la vie des parents est un objectif que je poursuis depuis que je suis Adjointe au Maire. Adapter nos outils aux modes de vie des familles lyonnaises est un des moyens pour y parvenir.

C’est dans cet esprit que nous avons mis en place, depuis la rentrée scolaire, le paiement en ligne des repas à la cantine. Après quelques semaines d’utilisation, nous constatons que ce mode de paiement correspond aux pratiques de près de la moitié des familles lyonnaises.

Avec Guy Corazzol, adjoint au Maire de Lyon délégué à la relation et à la qualité de service aux usagers, aux mairies d’arrondissement et à l’administration générale, nous avons souhaité mettre à la disposition des parents, pour décommander ou commander en ligne les repas de leurs enfants, un nouveau télé-service.

(suite…)

Cérémonie de lancement des clubs Coup de Pouce Clé à l’Hôtel de Ville de Lyon

© droits réservés
© droits réservés

Vendredi  dernier, j’organisais dans les salons de l’Hôtel de Ville la première cérémonie lyonnaise de lancement des clubs Coup de Pouce Clé. Ces clubs constituent un dispositif particulier d’aide à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture pour des écoliers de CP.

Devant l’assistance composée des parents, directeurs d’écoles, enseignants, animateurs et partenaires de ce dispositif, les 90 enfants qui participent cette année à ces clubs ont signé leur carte d’adhérent, carte qui matérialise leurs engagements à participer et à être assidu à leur club.

C’est un véritable travail partenarial qui a permis la mise en œuvre de ces 15 clubs Coup de Pouce Clés sur le territoire lyonnais.

(suite…)

Commission éducation de France urbaine : un partage d’expériences autour de la sécurisation des écoles et des grèves dans la restauration scolaire

J’ai participé mercredi dernier à la Commission éducation de France Urbaine (*), consacrée en grande partie à la sécurisation des écoles.

© droits réservés
© droits réservés

Ce temps d’échanges et de travail auquel ont participé les élu-e-s des grandes villes en présence d’un collaborateur de cabinet de Madame la Ministre de l’Education, a permis de mettre en lumière les difficultés d’ordre divers que toutes les grandes villes rencontrent dans la mise en œuvre des actions demandées par le Ministère de l’Education et le Ministère de l’Intérieur.

J’ai expliqué qu’à Lyon nous avions anticipé la sécurisation de nos 198 écoles par des moyens techniques que nous continuons de déployer et également par une organisation qui fait appel à la responsabilité de tous.

Un autre sujet a été abordé : les grèves dans la restauration scolaire. Là aussi, toutes les grandes villes de France sont concernées à des degrés divers par les mouvements sociaux en majorité nationaux qui obligent souvent les communes à fermer leurs cantines.

(suite…)

Deux déjeuners particuliers !

Les enfants de l’école Mazenod déjeuneront dans d’autres écoles lyonnaises, durant les trois mois des travaux de transformation de leur restaurant scolaire en self. Ces délocalisations sont des processus classiques, travaillés bien en amont pour que les conditions d’accueil et de trajets soient les meilleures pour les enfants.

C’est ainsi que jeudi et vendredi derniers, jours de rentrée scolaire, un accueil particulier a été organisé à la Maison Pour Tous Salle des Rancy. Les enfants, accompagnés et encadrés par du personnel de la Ville de Lyon et de la MPT ont commencé en douceur à déjeuner dans des conditions différentes. En effet, ils vont devoir s’habituer au self, plus au service à la table qu’ils avaient connu jusque-là.

Déjeuner en plein air… mais à l’ombre !
Déjeuner en plein air… mais à l’ombre !

L’équipe de la MPT a saisi cette occasion pour leur faire découvrir de façon ludique ce qu’est un self grâce à une mise en scène ingénieuse : mise en place d’un parcours de relais avec un plateau pour dompter sa peur de renverser son repas, transmission de conseils et aussi d’astuces sans oublier des temps plus calmes.

Relais avec plateau dans le gymnase de la MPT
Relais avec plateau dans le gymnase de la MPT

Un grand merci à tous pour l’implication et l’inventivité mises en œuvre qui ont permis aux enfants de vivre une pause méridienne inédite.

Prochainement, je prendrai le bus avec eux pour vivre la délocalisation à leurs côtés, déjeuner dans une des écoles qui les accueillent et partager ainsi leur expérience.

Dernière étape : débarrasser son plateau et trier les déchets, version MPT !
Dernière étape : débarrasser son plateau et trier les déchets, version MPT !

Bonne rentrée à toutes et tous !

Plus de 37 000 écoliers ont pris jeudi dernier le chemin des 198 écoles publiques lyonnaises.

Une belle journée de rentrée scolaire qui fut pour les plus jeunes et les nouveaux élèves une première,  placée sous le signe de la curiosité et de la découverte.

Ce fut aussi une belle rentrée scolaire pour nos écoliers plus chevronnés, lesquels étaient heureux et impatients de retrouver leurs camarades. Et parmi eux, des enfants qui ont eu l’agréable surprise de pouvoir par exemple s’égayer dans une cour embellie suite aux travaux de cet été, d’entrer dans une salle de classe rénovée.

 C’est parti pour une nouvelle année scolaire … !

rentrée scolaire école Antoine Charial - 3ème arrondissement
rentrée scolaire à l’école Antoine Charial – 3ème arrondissement

 

rentrée scolaire à l'école Louis Pergaud - 8ème arrondissement
rentrée scolaire à l’école Louis Pergaud – 8ème arrondissement

Les travaux se finalisent pour la rentrée

Les visites des chantiers en cours d’achèvement dans les écoles publiques lyonnaises continuent. Voici quelques exemples de travaux réalisés dans différentes écoles.

Ecole élémentaire Michelet : rénovation de salles - 2ème arrondissement
École élémentaire Michelet : rénovation de salles – 2ème arrondissement
Ecole élémentaire Champvert Ouest : rénovation de la cour - 5ème arrondissement
École élémentaire Champvert Ouest : rénovation de la cour – 5ème arrondissement
Groupe scolaire Pasteur : peinture du gymnase - 8ème arrondissement
Groupe scolaire Pasteur : peinture du gymnase – 8ème arrondissement

 

Groupe scolaire Joliot Curie : peinture des classes - 5ème arrondissement
Groupe scolaire Joliot Curie : peinture des classes – 5ème arrondissement
Groupe scolaire John Kennedy : rénovation sanitaires préau - 8ème arrondissement
Groupe scolaire John Kennedy : rénovation sanitaires préau – 8ème arrondissement

La rentrée se prépare activement…

Voici quelques photos des chantiers en cours d’achèvement dans les écoles publiques lyonnaises.

Mazenod cour 3
École Mazenod : rénovation de la cour – 3ème arrondissement

 

 

 

Anatole France sanitaire
Groupe scolaire Anatole France : réfection des sanitaires – 3ème arrondissement
Maternelle Etienne Dolet : réfection des enrobés de la cour
École maternelle Étienne Dolet : réfection des enrobés de la cour – 3ème arrondissement
Ecole Jean Jaurès : rénovation d'une classe
École Jean Jaurès : rénovation d’une classe – 6ème arrondissement
Condorcet montée d'escalier refaite
École élémentaire Condorcet : création de nouvelles classes – 3ème arrondissement

Pas de vacances pour les écoles de Lyon !

L’éducation est la première des priorités de notre équipe municipale.

Ceci n’est pas qu’une formule, c’est une réalité dont les lyonnais pourront observer la mise en œuvre très concrète cet été, comme à chaque période de vacances scolaires, dans tous les quartiers de la Ville.

104 chantiers dans 73 groupes scolaires, plus une nouvelle école préfiguratrice à Gerland : c’est ainsi 11,5M€ que nous allons investir pour la sécurité et le confort de nos écoliers lyonnais.

Trois axes définissent ma politique d’investissement :

Tout d’abord la sécurité, la sécurité dans ses multiples aspects. Cela passe par de petite choses comme les anti pince-doigts. Mais aussi par une vigilance maintenue sur l’amiante.

Suite aux attentats de novembre, j’ai décidé d’un plan de sécurisation des accès aux écoles. Un diagnostic complet de tous les équipements de gestion des entrées et sorties des écoles a été réalisé (interphonie, visiophonie, portes, grillages). Les travaux d’amélioration ont commencé dès l’hiver dernier mais cet été de nombreuses opérations seront réalisées dans ce but.

La sécurité c’est aussi la qualité de l’air intérieur. Ainsi une étude sérieuse et complète de la situation, des solutions concrètes pour diminuer le confinement de certains locaux de l’école Michel Servet ont été décidées. Dès cet été une ventilation mécanique sera installée dans le gymnase qui était l’un des espaces les plus sensibles.

Ensuite nous poursuivons l’adaptation de nos locaux scolaires aux besoins des enfants, aux besoins liés au dynamisme de notre Ville et aux changements des modes de vie des familles.

Pour atteindre notre objectif d’une capacité d’accueil de 80% des enfants dans des restaurants scolaires, nous augmentons la capacité d’accueil de plusieurs restaurants et nous créons deux nouveaux selfs cet été.

Nous augmentons les capacités de nos écoles tout en préservant la proximité et la taille humaine. Ainsi une école, Simone Signoret dans le 8ème, sera étendue de 10 à 14 classes quand une école préfiguratrice sera créée dans le 7ème arrondissement.

Cette école, construite en bâtiments modulaires, complète (sanitaire, bureau du directeur, couchette, restaurant, 5 classes à la rentrée 2016) et à la taille adaptée aux besoins ouvrira en septembre. Plus de 110 familles l’ont déjà choisie.

Et comme les photos valent mieux que des mots voilà la livraison des modules commencée le 12 Juillet dernier.

travaux été

Enfin l’entretien de notre patrimoine. Nos écoles sont de toutes les époques, certaines sont centenaires. Elles nécessitent une maintenance adaptée et respectueuse de leur nature. J’inscris pleinement ce travail dans la politique de ma collègue Nicole Gay et tout particulièrement dans le plan climat énergie. Aussi, nous investissons régulièrement dans l’amélioration de l’isolation, tout particulièrement celle des fenêtres, mais aussi dans la modernisation de nos chaufferies.

Je tiens à remercier chaleureusement les services de la Ville et nos entreprises prestataires qui vont tout l’été travailler à ce que le jour J, cette année encore, nos écoles soient plus agréables, qu’elles garantissent sécurité et confort aux écoliers pour leur bonheur et aussi leur réussite.

La lutte contre le gaspillage dans les restaurants scolaires de la Ville de Lyon – 1

enfantsLors de mes déjeuners dans les restaurants scolaires des écoles de la Ville de Lyon, les parents d’élèves qui m’accompagnent souhaitent souvent aborder le sujet du gaspillage alimentaire dans nos cantines.

C’est un sujet qui leur tient à cœur et je partage cette préoccupation. Aussi je vais, à travers plusieurs billets, détailler les actions que la Ville de Lyon a mises en place pour aller dans le sens de la lutte contre le gaspillage dans les restaurants scolaires, et de façon plus générale, les mesures prises pour rendre nos cantines plus éco-citoyennes.

Le Parlement européen a adopté en 2012 une résolution demandant des mesures pour réduire de moitié le gaspillage alimentaire. En France, le 11 février 2016, une loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire a été promulguée.

D’après une étude de la commission européenne, datant de 2010, le gaspillage alimentaire est issu pour 14% des restaurants et autres services alimentaires dont les cantines et on estime que le gaspillage alimentaire représente plus de 20 kg par élève et par an (les pertes alimentaires par repas et par convive sont de 120 grammes dans les écoles primaires).

La Ville de Lyon est mobilisée depuis maintenant plusieurs années sur ce sujet. Et nos actions en vue de réduire le gaspillage alimentaire dans nos cantines sont de plusieurs ordres.

Tout d’abord il est important de comprendre précisément les raisons du gaspillage, afin d’identifier les leviers qui favorisent une prise de conscience et les actions qui permettent de le réduire.cantine

Ainsi nous mettons en œuvre des mesures pour déclencher des changements de comportement aussi bien des enfants que des équipes. Nous adaptons les quantités produites et nous travaillons sur les déchets émis, leur réduction et leur élimination.

Pour diminuer ce gaspillage, nous mobilisons l’ensemble des acteurs, enfants, parents, agents municipaux et du périscolaire, prestataire, avec deux objectifs :

MIEUX MANGER
MOINS JETER

Permettre aux enfants de mieux manger passe par l’éducation à l’alimentation, l’étude des préférences des enfants et l’implication de ceux-ci dans l’élaboration des menus.

Premier exemple : l’éducation à l’alimentation

Dans le cadre de notre Projet Educatif de Territoire, des actions d’éducation à la santé sont déployées par les équipes médico-sociales de la ville en lien avec les enseignants. L’alimentation y est bien sûr abordée.

Les projets des équipes s’appuient sur:
– la découverte sensorielle par la visite de marché, la découverte des saveurs, ou encore des ateliers cuisine…
– la sensibilisation à l’équilibre alimentaire : lien alimentation et santé, particulièrement le petit-déjeuner,
– une approche culturelle de l’alimentation,
– et enfin l’équilibre alimentaire et le plaisir de manger.

Ainsi en 2014/2015, 4 752 enfants ont été sensibilisés soit près de 18% des effectifs scolaires de la grande section au CM2.

D’autres exemples et d’autres actions dans des billets à venir …
Lecteurs n’hésitez pas à me faire part de vos propositions !

Fin de deuil national – Retour à la vie normale ?

photo deuil
© Gérard Collomb tous droits réservés

Vendredi dernier, la France a connu les pires attentats jamais perpétrés sur son sol.

De nombreuses vies, de trop nombreuses vies, souvent jeunes, ont été ôtées arbitrairement, cruellement, sauvagement.

Après ces odieux attentats, de nombreuses questions taraudent le peuple français, abasourdi par l’horreur de ces événements.

Des questions d’ordre individuel : Comment surmonter sa peur ? Comment expliquer, comment comprendre cette nouvelle réalité qui s’impose à nous ? Comment ne pas sombrer dans la méfiance de l’autre ? 

Des questions d’ordre collectif : comment empêcher que cela ne se reproduise ?

Pour les questions d’ordre individuel, chacun trouvera, je l’espère, des réponses en fonction de son caractère, de ses appartenances et de ses croyances. Cette nécessité sera d’autant plus aigüe pour les parents de jeunes enfants, qui auront à cœur d’adopter l’attitude la plus adaptée pour rassurer les plus petits.

Comment leur expliquer, comment ne pas les faire vivre dans la peur, comment les laisser jour après jours mener leur vie au quotidien sans que l’on doive les mettre dans un cocon trop sécuritaire. Le souci permanent pour nous parents, est de placer le curseur au bon endroit entre leur dire la vérité et ne pas trop les effrayer.

Pour les questions d’ordre collectif, le sujet est particulièrement prégnant pour moi qui suis élue municipale. Bien sûr les réponses pour que ceci ne se reproduise pas sont à chercher au niveau national voire même international. Et c’est pour ça peut-être que nous nous sentons impuissants, démunis, en attente des actions de notre gouvernement et de la communauté internationale.

A l’échelle de Lyon, je salue la décision courageuse et extrêmement difficile de Gérard Collomb de transformer la fête des lumières pour concilier la sécurité et l’identité de la ville de Lyon.

En ce qui me concerne en tant qu’adjointe à l’éducation, j’ai bien sûr travaillé avec les services sur la sécurisation des écoles. Nous avons revu nos procédures de sécurité notamment pour les entrées et les sorties. Elles sont suffisantes si bien appliquées sachant que le plan vigipirate renforcé est déjà en place. Et si cette semaine, les sorties des enfants ont été annulées, on imagine mal les priver ainsi continuellement de ce qui fait partie de leur éducation.

Aussi dès aujourd’hui, alors que le deuil national est terminé, alors que l’état d’urgence a été prolongé par le Parlement, il nous faut reprendre le cours de notre vie en gardant à l’esprit ce qui s’est passé vendredi 13 novembre : vivre sans sombrer dans la peur mais en toute conscience, en adaptant nos actions à cette nouvelle réalité.