Tout commence !

Ce que je retiens de cette élection présidentielle :

IMG_7200Une magnifique victoire
Un besoin de rassemblement
Une nouvelle campagne qui s’ouvre

Je suis heureuse de la victoire d’Emmanuel Macron.

Cette réussite remarquable revient évidemment à Emmanuel Macron qui devient notre 8ème Président de la République à 39 ans.

Emmanuel Macron est un homme neuf avec une vision nouvelle. Il a fallu, plus que pour d’autres candidats, l’expliquer aux électeurs. Je remercie donc toutes les marcheuses et marcheurs qui ont réalisé une campagne exceptionnelle.

IMG_719666% – soit 2/3 – des électeurs ont voté pour Emmanuel Macron. Certains pour son projet et d’autres contre le Front National : tous ont choisi la raison, le progrès et le rassemblement.

34% ont été abusés par la candidate de la démagogie et des mensonges et préféré un programme extrémiste et dangereux.

25% enfin ont préféré ne pas voter.

La première responsabilité d’Emmanuel Macron est de réunir les français, de les réconcilier. Le défi est grand et notre Président en est extrêmement conscient. Il l’a dit hier soir : « Ce n’est qu’une étape. En réalité, tout commence. Nous avons été entendus, mais nous devons maintenant prouver, obtenir des résultats et transformer notre pays. »

Pour rassembler, il n’y a qu’un moyen : agir. La politique de l’action est celle qui montre ses résultats et convainc les électeurs. Il faut faire ce que l’on dit et dire ce que l’on fait. Je le sais, je le fais en tant qu’Adjointe au Maire.IMG_7198

Emmanuel Macron s’appuiera sur le gouvernement qu’il va nommer et sur l’Assemblée Nationale. Pour mener le projet voulu par une majorité de Français, il lui faut disposer d’une majorité à l’Assemblée. La campagne des élections législatives qui s’ouvre va donc être décisive. Elle permettra à la France de se mettre véritablement en marche.

Inauguration de l’école Emile Cohl – Ecole d’arts – Lyon 3ème

© droits réservés
© droits réservés

Elle s’est déroulée hier soir dans les nouveaux locaux de la rue Félix Rollet. Nous avons visité avec le Maire de Lyon ce très beau bâtiment au service de la création, implanté sur l’ancienne friche RVI, dans le Campus PROfessionnel Lyon / ARA.

© droits réservés
© droits réservés

L’école Emile Cohl, fondée par Philippe Rivière, intègre son 3ème site lyonnais depuis sa création après la rue de la Madeleine dans le 7ème en 1984 et le 232 rue Paul Bert déjà dans le 3ème en 1994.

(suite…)

Restauration scolaire : la Ville de Lyon ouvre son 62ème self à l’école Mazenod

Lundi 6 mars les enfants de l’école Mazenod ont pu découvrir leur nouveau self après plusieurs mois de travaux.

La salle du self - © droits réservés
La salle du self – © droits réservés

Une belle surprise dans les tons de roses et de mauves pour nous tous, et en particulier pour les enfants qui ont été accueillis avec un petit « apéro » au jus de pomme bio pour fêter l’événement !

Depuis la rentrée de septembre, dans l’attente de la fin des travaux, les enfants déjeunaient dans d’autres écoles équipées de self. Ils connaissaient donc les modalités de restauration dans ce type d’équipement et je me suis rendue compte qu’ils étaient très à l’aise en ce premier jour. Bien entendu les plus jeunes étaient accompagnés par les agents et animateurs pour choisir leur hors d’œuvre, leur laitage et leur dessert et pour se déplacer avec leur plateau.

Le choix pour les entrées, les laitages et les desserts – © droits réservés

C’est dans un espace plus lumineux, plus coloré et fonctionnel que désormais les élèves de l’école Mazenod déjeuneront chaque jour.

L'espace cuisine - © droits réservés
L’espace cuisine – © droits réservés

Désormais nous comptons donc à Lyon 62 selfs en élémentaire ; pour les maternelles nous avons fait le choix de maintenir le service à table, qui reste à mes yeux, approprié au bien être des plus petits.

Les prochains travaux concerneront le restaurant scolaire de l’école Condorcet. Il deviendra notre 63ème self ! Ainsi la Ville de Lyon poursuit sa politique d’investissement pour ses écoliers.

 

Mon intervention sur la mise à disposition de l’étude d’impact – ZAC Part-Dieu Ouest lors du Conseil métropolitain du lundi 30 janvier

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les élus, chers collègues,

Parce qu’il est un projet phare de notre agglomération, le projet Part Dieu est l’objet de toute notre attention et il fait régulièrement l’objet de délibérations débattues au sein de notre conseil.

Vous savez que ce projet se caractérise à la fois par son ampleur, 177ha concernés, et surtout par une stratégie intégrée.

Il fera en tout l’objet de 7 études d’impact et donc d’autant d’avis d’Autorité environnementale qui seront mis à disposition du public.

Le nouvel avis dont nous parlons aujourd’hui est en fait une reprise de l’étude d’impact qui figurait dans le dossier de création déjà approuvé, assorti de compléments dans le cadre de la mise en œuvre des étapes réglementaires et juridiques prévues dans le Code de l’urbanisme.

La délibération dont nous débattons propose uniquement d’approuver les modalités de mise à disposition du public de cette étude d’impact, sans faire formellement approuver ce document. La procédure est ainsi faite et notre institution s’y est conformée.

Alors que retenir de celle-ci ?

(suite…)

Quais du Polar : c’est parti !

Première étape le 14 février : la conférence de presse. C’est toujours un moment important de présenter devant la presse la programmation d’un tel festival. C’était donc mardi dernier dans l’amphithéâtre de l’Opéra avec Georges Képénékian, 1er Adjoint au Maire de Lyon délégué à la culture, aux grands événements et aux droits des citoyens et toute l’équipe de Quais du Polar.

© droits réservés
© droits réservés

Quais du Polar, 1er festival de polar en France et en Europe se déroulera cette année du 31 mars au 2 avril prochain et regroupera 115 auteurs de 22 nationalités pour cette édition.

Le programme 2017 saura vous donner envie entre cinéma, théâtre, littérature, rencontres et bien sûr, la grande enquête dans la Ville qui vous mènera du Musée des Confluences à l’Hôtel de Ville. Retrouvez toute la programmation ici.

© droits réservés
© droits réservés

Si j’étais présente, comme l’an dernier pour cet évènement, c’est bien parce que ce festival fait participer tous les lyonnais quel que soit leur âge et que les enfants y ont toute le place, et ce de nombreuses manières : avec leur classe, avec leurs parents, avec leurs animateurs des vendredis aprèm et avec les ambassadeurs du livre de leur école.

A Lyon, nous veillons pour chaque événement, chaque festival profite à tous. Quais du Polar est un festival gratuit pour tous, des adultes aux plus jeunes.

Le 2ème axe qui me tient à cœur c’est bien sûr la lecture et surtout le développer du plaisir de la lecture, de la lecture loisirs hors du cadre scolaire.

C’est ainsi que le Prix Jeunesse Ville de Lyon Quais du Polar est né et que depuis le 6 janvier 150 enfants de CM1/CM2 de 13 écoles lyonnaises lisent les 5 ouvrages de la sélection afin de déterminer celui qu’ils préfèrent. Le nom du lauréat sera connu le 31 avril prochain lors d’une cérémonie avec tous les enfants participants. Je vous promets de faire un billet sur ce blog pour faire cesser le suspense !

 

La sélection 2017

Le Club de la Pluie contre Satin-Noir, Malika Ferdjoukh (L’Ecole des Loisirs).

Qui veut la peau de Barack et Angela ?, Guillaume Nail (Le Rouergue).

Les carnets de Cerise / La Déesse sans visage T4, Aurélie Neyret et Joris Chamblain (Soleil).

Enigme au grand stade, Danielle Thiéry (Syros).

Le plus vieux meurtre du monde, Pascal Prévot et Eglantine Ceulemans (Milan).

Les livres ont été sélectionnés par Quais du Polar et la Librairie à titre d’aile

Mon intervention sur le déclassement de l’autoroute A6/A7 lors du Conseil de la Métropole du 30 janvier

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les élu(e)s,

La présentation de ce projet a été faite en commission générale de façon approfondie, après avoir été travaillé par trois fois avec les maires concernés lors du groupe de travail sur les grandes infrastructures, à la Métropole.

Je voudrais quant à moi insister sur deux points : l’opportunité historique à saisir pour éloigner le trafic de transit de notre agglomération et fluidifier les déplacements et l’effort d’investissement de la Métropole et du Sytral.

D’abord sur l’opportunité historique qui s’offre à nous à plusieurs titres.

L’autoroute A6-A7 qui traverse notre agglomération est une véritable balafre qui la défigure, un scandale urbanistique et écologique : l’une des autoroutes les plus fréquentées de France passe en plein cœur de sa 2ème plus grande agglomération. Son déclassement est historique et nous nous en réjouissons tous.

(suite…)

La « Lesenacht » de l’école Jean Racine, Lyon 6

Invitée par les enseignants de l’école Jean Racine, j’ai eu le privilège de partager avec les enfants le traditionnel souper allemand « Abendbrot » dans le cadre d’une « Lesenacht » –  nuit de la lecture.

© droits réservés
© droits réservés

Des élèves de grande section, de CM1, de CM2 et aussi des élèves de 6ème du collège Vendôme, germanistes, ont vécu une soirée dédiée à la lecture et à la culture allemande.

La transposition de cette coutume allemande était organisée en partenariat avec l’office franco-allemand pour la jeunesse. Il s’agissait d’un évènement festif pour les enfants et fédérateur aussi car la « Lesenacht » se déroulait en soirée dans l’école. Et les enfants étaient bien enthousiastes à l’idée de vivre ce moment inhabituel et « transgressif » de présence en soirée dans leur école.

Ensuite cette soirée a permis de créer des liens entre des enfants de la grande section et du cycle 3 grâce à la mise en place, après la collation, de petits ateliers qui sont autant d’occasions de promouvoir la lecture en allemand et en français et le plaisir qu’elle procure.

© droits réservés
© droits réservés

Enfin, la Lesenacht a permis aux enfants de découvrir la culture allemande et en ces temps où l’on entend le désir de certains de repli sur soi, découvrir la culture de nos voisins européens me semble une très bonne idée. Bravo aux enseignants pour cette belle initiative !

 

 

Inauguration du plateau ambulatoire et interventionnel du Centre Léon Bérard

J’étais invitée hier à l’inauguration du plateau ambulatoire et interventionnel du Centre Léon Bérard, rue Laënnec, Lyon 8ème.

Les exposés et la visite organisés à cette occasion m’ont marquée sur deux points essentiels dans le domaine des soins : la durée d’hospitalisation et la prise en compte de l’angoisse du patient avant une opération.

© droits réservés
© droits réservés

Le Centre Léon Bérard (site du centre Léon Bérard) est un établissement de soins privé d’intérêt collectif (ESPIC). C’est un hôpital entièrement dédié à la cancérologie. Nous le savons le cancer est une maladie à part, par son taux d’apparition bien sûr mais aussi par la crainte qu’elle suscite.

Apprendre qu’on a un cancer est en soi un véritable choc. Et nous savons bien que l’hospitalisation, l’opération chirurgicale et les traitements conséquents changent profondément la vie du patient et qu’ils impactent sa vie familiale et sociale et son parcours professionnel. Il est donc essentiel d’apporter aux malades un soutien psychologique adapté.

(suite…)

Des bâtiments aux services des enfants

Les travaux dans les écoles constituent un enjeu important en terme de qualité de vie pour les enfants et la communauté éducative. Ils favorisent aussi le vivre ensemble d’une école.

Si nous devons  nous appuyer sur une approche technique solide comme celle que les services de l’éducation et de la construction de la Ville de Lyon nous apportent, l’information et l’échange avec les parents et les équipes pédagogiques sont primordiaux

© droits réservés
© droits réservés

Il faut bien sur informer. Expliquer le projet en détail, répondre aux questions. Permettre à la communauté éducative d’être partie prenante dans ces travaux nécessite de prendre le temps d’une information approfondie à chaque étape clef du projet. Nos chantiers se font le plus possible en école inoccupée et donc pendant les vacances scolaires. Mais les chantiers d’envergure comme les rénovations lourdes, les extensions d’école, les créations de self impliquent parfois des durées plus longues. L’information et la concertation sont encore plus précieuses quand il s’agit de coordonner au mieux, pour les enfants, le déroulement d’un chantier et la vie d’une école.

(suite…)