Intervention d’Anne Brugnera Programme de développement économique Conseil métropolitain du lundi 19 septembre 2016

La Métropole de Lyon a présenté son Programme de développement économique 2016-2021 à l’occasion du Conseil de la Métropole du 19 septembre 2016. Ce document cadre fixe les priorités stratégiques et décline une série d’actions qui seront mises en oeuvre entre 2016 et 2021 par la nouvelle collectivité avec l’ensemble de ses partenaires. Il est le fruit d’un dialogue partagé construit sur la base d’un diagnostic approfondi. Découvrez les 4 objectifs stratégiques qui structurent le programme économique de la Métropole de Lyon : Lyon Métropole fabricante, Lyon Métropole apprenante, Lyon Métropole attirante, Lyon Métropole entrainante.

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les élu(e)s,

Ce programme de développement économique de la Métropole de Lyon est à la fois un aboutissement et un nouveau départ.

L’aboutissement d’un travail de co-construction d’ambitions mais aussi d’objectifs très concrets partagés entre notre institution et ses nombreux partenaires économiques. Mais surtout le début d’une nouvelle ère de développement.

Je ne reviendrai pas sur le contenu fort riche et extrêmement pertinent de ce programme déjà longuement exposé mais je souhaite, au nom du groupe des socialistes et républicains métropolitains, insister sur 3 points :

  • Ce programme a été conçu dans la lignée d’une dynamique de progrès et il est basé sur une analyse des résultats passés. Il s’inscrit donc dans l’histoire du développement économique de notre Métropole.
  • Ce programme ambitieux prévoit d’amplifier cette dynamique grâce un travail partenarial pour initier et accompagner de nouvelles formes d’économies, de nouvelles filières.
  • Enfin ce programme vise un développement économique au service de tous les habitants de la Métropole, pour un progrès social de chacun.

Je tiens à rappeler que la réalisation de ce programme est une obligation légale, issue de la loi MAPTAM. Et que, fidèlement à nos habitudes, nous avons fait de cette obligation une opportunité pour aller toujours plus loin.

(suite…)