Compte-rendu de mandat #7

Mon compte-rendu de mandat #7 est disponible !

Je reviens sur la rentrée, mon engagement  auprès des acteurs de la 4e circonscription depuis le début de la crise sanitaire, mes principaux travaux à l’Assemblée Nationale et à Lyon. 

Cliquez ci-dessous pour le télécharger : 

Anne BRUGNERA _ COMPTE-RENDU DE MANDAT 7

Capture d’écran 2021-09-27 à 10.58.46

Une rentrée scolaire et associative

📣 Une rentrée apaisée et positive 

Comme chaque année à Lyon, j’ai accompagné la rentrée scolaire et associative à dans les arrondissements qui composent ma circonscription Lyon 6, Lyon 8 et Lyon 3. 

Quel plaisir de tous se retrouver et de voir des équipes engagées et motivées ! 

💬 Retrouvez mon message en vidéo ⤵️

 

Conseil du 6e arrondissement du 14 septembre 2021 – Intervention sur la rentrée scolaire

photo_2021-09-09_17-Monsieur le maire du 6e arrondissement,

Mes chers collègues,

Je profite de cette délibération sur le PEDT, pour laquelle je voterai favorablement, pour dire quelques mots sur la rentrée scolaire comme j’ai coutume de le faire à chaque conseil de septembre.

Cette année encore, hélas, la rentrée s’est déroulée sous le signe du Covid. Pour autant, elle s’est bien passée, grâce à l’expérience et à l’anticipation. En effet un protocole sanitaire évolutif de 4 niveaux a été dévoilé dès le mois de juillet et le 22 août il a été annoncé que le niveau 2 serait appliqué pour la rentrée, de telle sorte que les équipes éducatives, les agents municipaux et les animateurs périscolaires ont pu se préparer.

Comme chaque année j’ai participé à cette rentrée scolaire dans plusieurs écoles de ma circonscription. Je suis notamment passée à l’horaire de sortie des classes à l’école élémentaire Racine dans le 6ème et je remercie M. Duvernois de m’avoir accompagnée. J’ai pu constater que l’ambiance y était calme et sereine, tant du côté des enseignants que du côté des parents.

En réalité à l’entrée des écoles en ce jour de rentrée, ce qui préoccupait les parents, ce n’était pas tant l’épidémie que la grève des agents municipaux, grève qui a particulièrement touché les cantines et dont je voudrais dire deux mots.

Vous le savez, ayant été adjointe d’arrondissement aux écoles, puis adjointe au Maire de Lyon à l’éducation, je connais bien ce sujet auquel j’ai été souvent confrontée. Adjointe, j’ai instauré l’accueil avec pique-nique pour diminuer l’impact des grèves sur les familles, et j’ai créé des selfs pour réduire la pénibilité du travail des agents des cantines. Députée, j’ai également travaillé à l’Assemblée nationale sur le sujet de ces grèves très pénalisantes pour les enfants et leurs parents. Je suis donc favorable à la disparition des grèves d’une heure, qui n’existent pas dans la fonction publique d’État. Mais je déplore la situation actuelle et cette nouvelle grève.

Car elle est symptomatique de l’échec d’une méthode, celle de l’équipe municipale. Depuis un peu plus d’un an maintenant, on nous parle en permanence de concertation et de démocratie participative. Mais dans les faits, cette concertation, on ne la voit pas. Sur ce dossier comme sur d’autres, l’exécutif tente de passer en force plutôt que de négocier. C’est ce qui explique ce front syndical uni, qui dénonce l’absence de dialogue social au sein de la Ville. Le fait que l’adjoint aux ressources humaines jette de l’huile sur le feu en parlant de « prise d’otages » n’arrange évidemment rien.

On ne gère pas une ville contre ses agents, pas plus qu’on ne gère une ville contre ses habitants ou contre ses acteurs. Ce nouvel épisode nous montre qu’il est temps que le Maire de Lyon et son équipe mettent enfin en œuvre ce fameux maître-mot de concertation qu’il avait promis durant la campagne électorale.

Si je suis favorable à l’avancée sur le temps de travail et les modalités de grève, j’insiste sur le fait que cela nécessite méthode, dialogue et respect. Ce qui semble manquer à la nouvelle équipe dans de trop nombreux domaines.

Je vous remercie.

Bonne rentrée à toutes et tous !

Plus de 37 000 écoliers ont pris jeudi dernier le chemin des 198 écoles publiques lyonnaises.

Une belle journée de rentrée scolaire qui fut pour les plus jeunes et les nouveaux élèves une première,  placée sous le signe de la curiosité et de la découverte.

Ce fut aussi une belle rentrée scolaire pour nos écoliers plus chevronnés, lesquels étaient heureux et impatients de retrouver leurs camarades. Et parmi eux, des enfants qui ont eu l’agréable surprise de pouvoir par exemple s’égayer dans une cour embellie suite aux travaux de cet été, d’entrer dans une salle de classe rénovée.

 C’est parti pour une nouvelle année scolaire … !

rentrée scolaire école Antoine Charial - 3ème arrondissement
rentrée scolaire à l’école Antoine Charial – 3ème arrondissement

 

rentrée scolaire à l'école Louis Pergaud - 8ème arrondissement
rentrée scolaire à l’école Louis Pergaud – 8ème arrondissement

Regards croisés sur les nouveaux rythmes scolaires à Lyon

J’ai présenté vendredi 1er juillet à la presse les premiers enseignements des enquêtes de terrain 2016 réalisées auprès des familles, des enfants et des professionnels.

Cette année ces enquêtes ont permis de recueillir le ressenti de 1000 parents d’élèves, de 900 enfants et d’environ 200 directeurs d’école et d’accueil de loisirs.

En voici les premiers enseignements.

Du côté des parents, le nouvel emploi du temps des enfants répond bien au besoin d’une grande majorité des familles et il n’a pas bouleversé l’organisation familiale. Plus des trois quarts des parents interrogés sont satisfaits des activités du vendredi après-midi et de la pause méridienne.

satisfaction familles rrs

Parmi les motifs de non inscription, l’organisation familiale est la première raison évoquée à 52%. Et contrairement aux idées reçues, la tarification de ces activités, qui est fonction des revenus, ne constitue pas un frein à l’inscription.

Tous les parents ne sont pas inquiets au sujet de l’impact des nouveaux rythmes sur les résultats scolaires, ils sont en revanche préoccupés par le bien-être et la fatigue de leur-s enfant-s.

Les parents sont demandeurs d’activités plus qualitatives.

Quant aux enfants, en grande majorité ils se sentent bien à l’école et ils apprécient les activités périscolaires du vendredi après-midi.

Les enfants ont noué des liens avec les équipes d’animateurs et ils ont identifié les adultes référents selon les temps scolaires, périscolaires et savent les solliciter.

Lorsque l’on leur demande s’ils sont fatigués dans la journée, les deux tiers d’entre eux se disent être fatigués le matin avant la classe.

Les enfants sont demandeurs de jeux libres entre copains.

dessins enfants

Du côté des tandems directeurs d’école et directeurs d’accueil de loisirs, après deux années d’expérimentation, de dialogue et d’adaptation, la cohabitation dans les locaux scolaires demeure un sujet de préoccupation.

La communication à destination des familles s’est améliorée et un lien de confiance entre les parents et les professionnels s’est instauré.

Si les équipes scolaires et périscolaires possèdent une bonne connaissance de leurs projets pédagogiques respectifs, elles mentionnent néanmoins un manque de temps pour travailler ensemble.

Force est de constater qu’après deux années d’expérimentation, nous sommes entrés dans une phase de consolidation. Nous poursuivrons le travail et nous continuerons les actions déjà engagées notamment sur la réduction du bruit dans les restaurants scolaires, la prise en compte de la fatigue des enfants plus spécialement celle des plus petits.

Ce sont autant de chantiers auxquels nous allons nous atteler dès la rentrée.

Pour l’heure, les travaux d’été dans les écoles sont en cours, la rentrée scolaire est préparée … je peux donc rejoindre les enfants en vacances.