Emmanuel Macron, une ambition européenne

© droits réservés
© droits réservés

Comme j’ai pu l’expliquer dans un précédent billet, je soutiens la candidature d’Emmanuel Macron pour son projet progressiste, pragmatique et rassembleur. Cela s’exprime pleinement dans sa vision de la construction Européenne qu’il me semble important d’évoquer au lendemain du Brexit.

Emmanuel Macron est pour moi le seul européen convaincu de cette campagne, le seul à proposer une approche constructive, le seul à proposer l’action plutôt que l’invective.

En rupture avec la vision qui consiste à rendre l’Europe responsable de tous les maux, il considère qu’un important travail de rapprochement et de réconciliation est nécessaire.

Aucune politique nationale ne peut concurrencer le poids politique et économique des pays-continents que sont les USA, la Chine et l’Inde. L’Europe et ses 500 millions d’habitants est le niveau pertinent pour garantir notre souveraineté ainsi que notre chance pour l’avenir.

L’Europe de l’avenir, c’est une Europe qui protège.

Une Europe qui protège, c’est d’abord une Europe qui protège ses frontières dans le respect de ses valeurs humanistes. Emmanuel Macron propose le recrutement de 5.000 gardes-frontières pour l’agence de protection des frontières européennes.

Renforcer notre sécurité commune nécessite une plus grande coopération de nos services de renseignement étayée par un véritable système d’information européen.

Une aide au développement et une lutte contre les filières de passeurs complèteront un dispositif global et équilibré d’accompagnement des migrations dans le respect des valeurs européennes.

(suite…)

Pas de vacances pour les écoles de Lyon !

L’éducation est la première des priorités de notre équipe municipale.

Ceci n’est pas qu’une formule, c’est une réalité dont les lyonnais pourront observer la mise en œuvre très concrète cet été, comme à chaque période de vacances scolaires, dans tous les quartiers de la Ville.

104 chantiers dans 73 groupes scolaires, plus une nouvelle école préfiguratrice à Gerland : c’est ainsi 11,5M€ que nous allons investir pour la sécurité et le confort de nos écoliers lyonnais.

Trois axes définissent ma politique d’investissement :

Tout d’abord la sécurité, la sécurité dans ses multiples aspects. Cela passe par de petite choses comme les anti pince-doigts. Mais aussi par une vigilance maintenue sur l’amiante.

Suite aux attentats de novembre, j’ai décidé d’un plan de sécurisation des accès aux écoles. Un diagnostic complet de tous les équipements de gestion des entrées et sorties des écoles a été réalisé (interphonie, visiophonie, portes, grillages). Les travaux d’amélioration ont commencé dès l’hiver dernier mais cet été de nombreuses opérations seront réalisées dans ce but.

La sécurité c’est aussi la qualité de l’air intérieur. Ainsi une étude sérieuse et complète de la situation, des solutions concrètes pour diminuer le confinement de certains locaux de l’école Michel Servet ont été décidées. Dès cet été une ventilation mécanique sera installée dans le gymnase qui était l’un des espaces les plus sensibles.

Ensuite nous poursuivons l’adaptation de nos locaux scolaires aux besoins des enfants, aux besoins liés au dynamisme de notre Ville et aux changements des modes de vie des familles.

Pour atteindre notre objectif d’une capacité d’accueil de 80% des enfants dans des restaurants scolaires, nous augmentons la capacité d’accueil de plusieurs restaurants et nous créons deux nouveaux selfs cet été.

Nous augmentons les capacités de nos écoles tout en préservant la proximité et la taille humaine. Ainsi une école, Simone Signoret dans le 8ème, sera étendue de 10 à 14 classes quand une école préfiguratrice sera créée dans le 7ème arrondissement.

Cette école, construite en bâtiments modulaires, complète (sanitaire, bureau du directeur, couchette, restaurant, 5 classes à la rentrée 2016) et à la taille adaptée aux besoins ouvrira en septembre. Plus de 110 familles l’ont déjà choisie.

Et comme les photos valent mieux que des mots voilà la livraison des modules commencée le 12 Juillet dernier.

travaux été

Enfin l’entretien de notre patrimoine. Nos écoles sont de toutes les époques, certaines sont centenaires. Elles nécessitent une maintenance adaptée et respectueuse de leur nature. J’inscris pleinement ce travail dans la politique de ma collègue Nicole Gay et tout particulièrement dans le plan climat énergie. Aussi, nous investissons régulièrement dans l’amélioration de l’isolation, tout particulièrement celle des fenêtres, mais aussi dans la modernisation de nos chaufferies.

Je tiens à remercier chaleureusement les services de la Ville et nos entreprises prestataires qui vont tout l’été travailler à ce que le jour J, cette année encore, nos écoles soient plus agréables, qu’elles garantissent sécurité et confort aux écoliers pour leur bonheur et aussi leur réussite.