PLFSS* 2018 : oui aux 11 vaccins obligatoires !

Vous trouverez ci-dessous un communiqué de presse de députés La République En Marche et MODEM du Rhône et de la Métropole de Lyon au sujet de la vaccination obligatoire.

 

© droits réservés
© droits réservés

Nous, Député.e.s LaREM et MODEM de la Métropole de Lyon et du Rhône, souhaitons réaffirmer notre soutien au projet de la Ministre de la santé et des solidarités, Agnès Buzyn, de rendre obligatoire la vaccination contre les maladies suivantes : coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque, méningocoque C. Ce projet est soutenu par 49 académies de médecine et sociétés savantes.

La vaccination ne doit pas relever de la décision individuelle ; il s’agit bien d’une responsabilité collective. Se vacciner, ce n’est pas seulement se protéger soi-même, c’est aussi protéger les autres.

L’OMS recommande une couverture vaccinale de 95% pour une efficacité optimale. Aujourd’hui, entre 70% et 90% des enfants reçoivent déjà chaque année les vaccins qui vont être rendus obligatoires.

Ces dernières semaines, une minorité de groupes anti-vaccins s’est exprimée suite à l’annonce de la Ministre, véhiculant des rumeurs infondées. Les victimes de la non-vaccination sont hélas trop nombreuses pour laisser la suspicion progresser.

Néanmoins, il nous faut poursuivre l’effort de pédagogie engagée auprès des Français.e.s afin que chacun puisse être conscient des enjeux de santé publique.

Yves Blein                                         Cyrille Isaac-Sibille

Anne Brugnera                                  Hubert Julien-Laferriere

Jean-Luc Fugit                                   Anissa Khedher

Thomas Rudigoz                               Jean-Louis Touraine

  • PLFSS : Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale

Vaccination : la santé publique nous engage tous

La Ministre de la santé a courageusement repris le travail fondamental de santé publique qu’est celui de la vaccination.

8 vaccins actuellement recommandés vont devenir obligatoires : coqueluche, Haemophilus influenzae de type B, hépatite B, pneumocoque, rougeole, oreillons, rubéole, infections à méningocoque de type C.

MinsitreSantéCommissionAN

Comme Adjointe à la Ville de Lyon, j’ai eu à gérer des crises  et parfois même des vaccinations massives en urgence liées à des cas de méningite dans des écoles : les atermoiements entretenus par certains esprits réactionnaires m’ont alors semblé déplacés, car la vie de nombreux écoliers était en jeu du fait du refus d’une seule famille de faire vacciner son enfant.

Je rappelle qu’en 2015 la couverture vaccinale des enfants de deux ans contre les infections à méningocoque de type C était de seulement 71% et que celle des enfants de 6 ans avait chuté à seulement 44% (source Échantillon généraliste des bénéficiaires –EGB-).

Nous sommes loin du seuil de 95% nécessaire pour assurer la couverture collective dont nous avons besoin, dont nos enfants ont besoin.

En France, l’obligation vaccinale a fait progresser par le passé le taux de population vaccinée. (suite…)