Voeux aux représentants des parents d’élèves de Lyon

Comme l’année dernière, j’ai voulu organiser une cérémonie des vœux aux représentants des parents d’élèves des écoles publiques de Lyon.

© droits réservés
© droits réservés

Voici quelques extraits de l’allocution que j’ai prononcée à cette occasion.

Je suis très heureuse de vous retrouver 2 mois après la réunion d’information des parents élus organisée début décembre à votre attention.

Le temps passe vite, les années scolaires aussi… et je pense que cette année scolaire va passer très rapidement car le premier semestre 2017 sera rythmé par les échéances électorales… avec leur lot d’incertitudes parmi lesquelles en ce qui nous concerne en premier lieu, le devenir de la réforme des rythmes scolaires.

Aujourd’hui, personne n’est en mesure d’affirmer si le prochain gouvernement mettra un coup d’arrêt à la réforme des rythmes, s’il laissera les communes en décider tout en supprimant ou pas ses aides financières, ou bien encore s’il s’inscrira dans la continuité. En tout état de cause, le contexte électoral et les intentions des candidats ne nous permettent pas de nous projeter quant à l’avenir de cette réforme, tant dans son principe que dans ses modalités d’application comme de financement.

En revanche, aujourd’hui ce qui est certain c’est que nous sommes en train de préparer la prochaine rentrée scolaire, avec les services de la Ville, avec les adjoints d’arrondissement et aussi en lien avec les parents dans le cadre par exemple des réunions de concertation concernant la carte scolaire.

Et nous allons poursuivre ce que nous avons lancé, de façon sereine. Je continuerai à mettre mon énergie au service des enfants et de leur famille. Je ne me dépenserai pas inutilement dans des conjectures que personne ne maîtrise aujourd’hui. Je suis attachée au concret, au réel. Et je pense que vous serez d’accord : améliorons ce qui est à notre portée !

Pour ma part, je souhaite que l’organisation lyonnaise actuelle soit reconduite à la rentrée 2017, pour ce qui concerne les horaires scolaires et les activités périscolaires. En l’absence de directives claires et précises, je fais ce choix pour le bien-être des enfants, celui de l’ensemble de la communauté éducative œuvrant quotidiennement à leur côté dans nos 198 écoles, et bien entendu pour vous aussi, parents d’élèves, familles, qui avez déjà dû vous réorganiser il y a moins de trois ans.

Il ne me paraît pas judicieux aujourd’hui de modifier ce que nous avons eu tant de difficultés à bâtir ensemble dans de si difficiles conditions.

Vous, vous savez ce que représente concrètement l’impact de cette réforme à l’échelle de la Ville de Lyon en termes de moyens humains, de moyens financiers et de moyens matériels, dans un contexte budgétaire plus que contraint.

© droits réservés
© droits réservés

Aujourd’hui, notre organisation fonctionne grâce au travail quotidien de tous les acteurs intervenant dans les écoles et aussi grâce à vous parents élus qui avez su investir le champ de la coéducation, qui je vous le rappelle est l’axe essentiel de notre projet éducatif de territoire.

Depuis septembre 2014, j’ai créé les conditions du travail en commun. Je sais que tous ensemble nous saurons adapter notre organisation si besoin, ou en cas de changement imposé.

(…) C’est ensemble que nous devons rechercher des pistes d’amélioration et ce quel que soit le sujet. Ensemble nous pouvons faire émerger des projets portant toujours le souci du bien-être de l’enfant et de son épanouissement, le souhait aussi de faciliter l’organisation quotidienne des familles et de nous adapter aux modes de vie des familles lyonnaises.

(…)  Car de votre implication pourront naître des initiatives auxquelles nous n’aurions pas pensées, des ajustements à réaliser qui concourront au bon déroulement et à la réussite de projets co-construits, au service de tous les enfants lyonnais.

(…) En votre qualité de représentants de parents d’élèves, vous êtes aussi des relais auprès de tous les autres parents et dans l’autre sens auprès de la Ville de Lyon, de votre adjoint-e d’arrondissement et de moi. Et d’expérience, je sais comme cette tâche peut être difficile parfois. Comme je vous l’ai exprimé en décembre, nous sommes là pour vous aider dans votre mission et vous accompagner si vous le souhaitez. Nous avons soutenu la campagne d’élection des représentants des parents d’élèves, et nous allons poursuivre notre démarche partenariale parce que nous devons continuer d’améliorer tous les champs de l’éducation, de la co-éducation avec vous parents.

Ensemble nous devons avancer, en allant au-delà de l’échange réciproque d’information. Et c’est comme cela aussi que nous pourrons dans chaque école, contribuer à la réussite et à l’épanouissement, au « bien grandir » de chaque enfant, de tous les enfants. Nous pouvons ensemble contribuer à la construction d’une école dont nous serons fiers. Nous le faisons déjà. Soyez assurés que notre travail commun bénéficiera à vos enfants et aux suivants, que nos décisions nous engagent mais également que nous avons le pouvoir de générer du progrès et cela est satisfaisant.

A mes yeux, l’épanouissement de chacun est un critère de réussite collective ; il est et il restera le marqueur de mon engagement pour les enfants.

Alors en ce début d’année si je peux encore émettre un souhait, je vous souhaite de l’optimisme, pas un optimisme béat mais un optimisme qui nous donne les raisons d’aller de l’avant, de progresser, cet optimisme qui trouve sa source et sa force dans la détermination du cap que nous nous fixons ensemble. Comme le philosophe Alain nous l’enseigne : « Le pessimisme est d’humeur ; l’optimisme est de volonté… ».

Oui, je nous souhaite de la force et du courage, de la détermination pour aller de l’avant, pour créer, inventer, innover, pour nos enfants et les suivants.

En retour, je le sais, nous serons payés en satisfaction du travail accompli, en richesses de rencontres et d’échanges et surtout en sourires et en rires d’enfants.

Pour l’heure j’adresse à chacune et à chacun d’entre vous, mes vœux les plus chaleureux, pour vous-même et pour les personnes qui vous sont chères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *