Mon intervention au sujet de l’éco rénovation lors du Conseil Municipal de Lyon le 25 mars dernier

Monsieur le Maire,

Mes chers collègues,

Cette délibération prévoit de renforcer l’enveloppe de l’aide à l’éco rénovation du parc privé de logements.

Le dispositif Ecoréno’v a été mis en place par la Métropole de Lyon en 2015 dans le cadre de son plan Énergie-Climat et vise à permettre la rénovation thermique des bâtiments construits avant 1990, aussi bien pour les bailleurs sociaux que pour les propriétaires privés, pour les logements individuels comme pour les immeubles collectifs.

Notre ville a fait le choix d’accompagner ce dispositif métropolitain, en mettant en place une subvention complémentaire qui concerne le parc privé d’après-guerre.

  1. Ce choix est un choix très pertinent, car les logements construits entre 1945 et 1990 représentent quasiment la moitié du parc de logements de notre ville. Les logements construits à cette époque, et notamment ceux construits avant le choc pétrolier, ne l’étaient pas dans un souci de sobriété énergétique et nous savons que ce parc est particulièrement énergivore.

Nous savons également que les charges de copropriété pèsent dans le budget des ménages propriétaires de ces logements, en particulier en raison des frais de chauffage.

Mais les travaux à entreprendre pour réduire ces frais sont particulièrement lourds. Ils sont souvent difficiles, effrayants à financer. Il est donc important d’aider les copropriétés concernées et de les inciter à les entreprendre.

  1. Les chiffres montrent clairement l’effet levier de cette aide. Une vingtaine de copropriétés, représentant près de mille logements ont déjà bénéficié de notre dispositif complémentaire. Et la dynamique s’accélère : entre fin 2018 et mi-2019, ce sont une vingtaine de copropriétés supplémentaires identifiées à ce jour, soit près de 2000 logements, que nous pourrions accompagner.

Le dispositif est en quelque sorte victime de son succès, et il est nécessaire de renforcer l’enveloppe pour faire face à la demande. Nous ne pouvons que nous en réjouir.

  1. Car l’éco rénovation est une façon de diminuer l’empreinte énergétique de notre territoire, de réduire la pollution locale de l’air en hiver et de participer à la transition énergétique. Au-delà du travail que nous réalisons pour produire et utiliser une énergie plus verte, l’éco-rénovation nous permet quant à elle de diminuer les besoins énergétiques de chaque foyer.

C’est aussi, en diminuant leur facture énergétique une façon d’aider les ménages lyonnais et en particulier les plus précaires.

L’écorénovation, c’est moins de consommation énergétique l’hiver, mais c’est aussi et on y pense moins, un meilleur confort thermique l’été. Les canicules que nous avons vécues ces dernières années démontrent s’il en était besoin à quel point cet enjeu est important.

Enfin, l’écorénovation des logements  est aussi un vecteur d’emploi par son effet de levier sur le second œuvre du bâtiment, emplois qui ne sont pas délocalisables et dont la pérennité n’est plus à démontrer.

Pour l’ensemble de ces raisons, climatiques, écologiques, budgétaires et économiques, le groupe Socialiste, Radical et apparentés votera ce rapport.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *