Mon intervention au sujet du conventionnement d’Ebulliscience lors du Conseil Municipal du 2 juillet

 

Monsieur le Maire,

Chers collègues,

 

Je suis heureuse d’intervenir au sujet de cette délibération qui incarne la lutte pragmatique, efficace contre les inégalités sociales et pour l’accès à la connaissance.

 

Tout a commencé avec une expérimentation développée par Ebulliscience, avec notre soutien, car notre majorité, progressiste, ne croyait pas en la fatalité de l’échec en mathématiques et dans les matières scientifiques.

 

Ebulliscience c’est un mouvement associatif, avec des bénévoles et des professionnels, un mouvement d’éducation populaire, qui, dans la lignée de l’action lancée par feu Georges Charpak, Prix Nobel de physique, construit depuis 20 ans un nouvel accès à l’apprentissage des sciences par la main à la pâte, par le faire, par des projets concrets qui parlent aux enfants.

 

Ebulliscience est un acteur complémentaire de l’école qui organise également des centres aérés éducatifs sur les sciences pendant les vacances et les jours de semaine non scolaires ainsi que nos classes sciences dans l’école Olympe de Gouge.

 

S’il y a un goût des mathématiques, il n’y a pas, au sens propre du terme, une bosse des mathématiques que l’on aurait ou que l’on aurait pas.

 

Et ce goût des mathématiques et des sciences est la base d’un bon apprentissage. Et c’est pour cette raison que nous souhaitons le voir se développer partout, t également dans nos quartiers et à Mermoz Lyon 8ème.

 

La grande force d’Ebulliscience, c’est l’humilité et la générosité des scientifiques qui s’y engagent. C’est humblement qu’ils savent que leur goût des sciences n’est pas une qualité supérieure qui les dinguerait des autres. C’est généreusement qu’ils consacrent du temps et renoncent à une carrière professionnelle plus rémunératrice pour travailler des voies alternatives au développement du goût pour les mathématiques et les sciences chez nos enfants.

 

Cette innovation nous l’avons soutenue et accompagnée.

 

A chaque évaluation, l’intérêt se confirmait et en même temps la méthode s’améliorait.

 

La valeur de ce trésor pédagogique est d’ailleurs reconnue à l’échelle nationale. A ses côtés, avec mon collègue Franck Lévy, pendant qu’il en faisant la découverte il y a quelques semaines à l’école Pasteur, je peux vous dire tout l’intérêt porté par mon collègue Député Cédric Villani en charge du rapport national sur l’enseignement des mathématiques, à notre travail commun avec Ebulliscience.

 

Cette délibération consolide et amplifie l’intervention d’Ebulliscience, c’est une bonne nouvelle pour tous les enfants de Lyon.

 

Mais surtout cette délibération annonce la démultiplication de cette réussite grâce à son adossement à notre périscolaire. La synergie entre ce projet réussi, reconnu et la sensibilisation de nos animateurs périscolaires va ouvrir des voies prometteuses pour les petits lyonnais.

 

Cette délibération fait le pari de l’intelligence des acteurs professionnels et associatifs lyonnais : je sais qu’ils seront au rendez-vous et j’en suis heureuse car nous allons ainsi faire bouger un des points de blocages des apprentissages scolaires.

 

Cette délibération c’est la promesse réaliste d’enfants qui réussiront mieux scolairement et auront accès au formidable champ culturel des sciences, c’est une chance pour leur avenir et nous nous en félicitons.

Je vous remercie.

Rapport sur les relations entre les parents et l’école présenté ce jour en Commission affaires culturelles et éducation

Ce matin, ma collègue Aurore Bergé, députée des Yvelines, et Béatrice Descamps, députée du Nord, nous ont présenté le rapport qu’elles ont réalisé sur les relations entre l’école et les parents. Ce travail de grande qualité m’a conduit à les questionner, à partir de mon expérience d’élue de terrain, sur le rôle des associations d’éducation populaire dans le lien avec les parents les plus éloignés de l’école ainsi que sur l’intérêt des conseils de vie périscolaire.

 

 

La réponse d’Aurore Bergé a été intéressante et constructive. Elle permet de mettre l’action lyonnaise en perspective, par rapport à d’autres situations à l’échelle nationale.

 

Mon intervention au sujet des travaux de réorganisation des locaux de la Maison Pour Tous – Salle des Rancy lors du Conseil d’arrondissement du 14 mars dernier

© droits réservés
© droits réservés

Monsieur le Maire, chers collègues,
Permettez-moi de prendre la parole au sujet de cette délibération.
En tant qu’adjointe à l’éducation populaire, je suis heureuse et fière de voir ce dossier auquel j’ai consacré beaucoup d’énergie, aboutir aujourd’hui.
La MPT est un acteur incontournable de la vie de quartier, de la vie du 3ème arrondissement. C’est aujourd’hui la plus grosse MJC de Lyon avec 3400 adhérents, 130 salariés, 36 disciplines sportives et 45 disciplines artistiques et culturelles proposées.

Mais les activités des MJC en général et de la MPT en particulier ne se cantonnent pas aux activités hebdomadaires. En effet il convient de rappeler que le but premier d’une MJC est de permettre l’accès à la culture et aux loisirs au plus grand nombre, de développer la citoyenneté et de favoriser l’épanouissement des individus. Leurs activités sont donc multiples et s’adressent à un très large public : des bébés et enfants jusqu’aux seniors de plus de 80 ans.

La MPT fait partie des 12 MJC de Lyon. Chacune a ses spécificités et s’ancre dans le territoire où elle est implantée en s’ouvrant aux habitants, associations, partenaires, mais aussi en ouvrant leur quartier à la ville tout entière. C’est pour cela que nous construisons un partenariat spécifique avec chacune des associations tout en gardant un cadre commun garant d’une cohérence sur Lyon.
La Ville de Lyon connaît la pertinence du travail accompli ainsi que les missions conduites par la MPT et les 11 autres MJC au service des Lyonnais et c’est pour cette raison que nous nous sommes conjointement engagés dans une convention d’une durée de six ans, afin de permettre à chaque association de bénéficier du temps, des moyens et de la sérénité nécessaires à la réalisation de leur projet associatif. La Ville de Lyon met également à leur disposition des locaux municipaux et chaque année nous leur attribuons une subvention votée par notre Conseil Municipal.

(suite…)

Les 10 ans du Centre Social Bonnefoi

Voici quelques photos des 10 ans d’Education Populaire du Centre Social de la rue Bonnefoi. L’occasion d’évoquer la création de cet équipement au coeur d’un quartier particulier du 3ème arrondissement et de se projeter dans ses futurs projets.

© droits réservés

 un samedi d’octobre 2016…

p1150514

Quelques moments d’histoire….

p1150519Le Prisunic !

Des bénévoles…p1150532

Des prises de paroles…

p1150556

Et un gâteau d’anniversaire ! 

p1150577