Mon intervention au sujet du conventionnement d’Ebulliscience lors du Conseil Municipal du 2 juillet

 

Monsieur le Maire,

Chers collègues,

 

Je suis heureuse d’intervenir au sujet de cette délibération qui incarne la lutte pragmatique, efficace contre les inégalités sociales et pour l’accès à la connaissance.

 

Tout a commencé avec une expérimentation développée par Ebulliscience, avec notre soutien, car notre majorité, progressiste, ne croyait pas en la fatalité de l’échec en mathématiques et dans les matières scientifiques.

 

Ebulliscience c’est un mouvement associatif, avec des bénévoles et des professionnels, un mouvement d’éducation populaire, qui, dans la lignée de l’action lancée par feu Georges Charpak, Prix Nobel de physique, construit depuis 20 ans un nouvel accès à l’apprentissage des sciences par la main à la pâte, par le faire, par des projets concrets qui parlent aux enfants.

 

Ebulliscience est un acteur complémentaire de l’école qui organise également des centres aérés éducatifs sur les sciences pendant les vacances et les jours de semaine non scolaires ainsi que nos classes sciences dans l’école Olympe de Gouge.

 

S’il y a un goût des mathématiques, il n’y a pas, au sens propre du terme, une bosse des mathématiques que l’on aurait ou que l’on aurait pas.

 

Et ce goût des mathématiques et des sciences est la base d’un bon apprentissage. Et c’est pour cette raison que nous souhaitons le voir se développer partout, t également dans nos quartiers et à Mermoz Lyon 8ème.

 

La grande force d’Ebulliscience, c’est l’humilité et la générosité des scientifiques qui s’y engagent. C’est humblement qu’ils savent que leur goût des sciences n’est pas une qualité supérieure qui les dinguerait des autres. C’est généreusement qu’ils consacrent du temps et renoncent à une carrière professionnelle plus rémunératrice pour travailler des voies alternatives au développement du goût pour les mathématiques et les sciences chez nos enfants.

 

Cette innovation nous l’avons soutenue et accompagnée.

 

A chaque évaluation, l’intérêt se confirmait et en même temps la méthode s’améliorait.

 

La valeur de ce trésor pédagogique est d’ailleurs reconnue à l’échelle nationale. A ses côtés, avec mon collègue Franck Lévy, pendant qu’il en faisant la découverte il y a quelques semaines à l’école Pasteur, je peux vous dire tout l’intérêt porté par mon collègue Député Cédric Villani en charge du rapport national sur l’enseignement des mathématiques, à notre travail commun avec Ebulliscience.

 

Cette délibération consolide et amplifie l’intervention d’Ebulliscience, c’est une bonne nouvelle pour tous les enfants de Lyon.

 

Mais surtout cette délibération annonce la démultiplication de cette réussite grâce à son adossement à notre périscolaire. La synergie entre ce projet réussi, reconnu et la sensibilisation de nos animateurs périscolaires va ouvrir des voies prometteuses pour les petits lyonnais.

 

Cette délibération fait le pari de l’intelligence des acteurs professionnels et associatifs lyonnais : je sais qu’ils seront au rendez-vous et j’en suis heureuse car nous allons ainsi faire bouger un des points de blocages des apprentissages scolaires.

 

Cette délibération c’est la promesse réaliste d’enfants qui réussiront mieux scolairement et auront accès au formidable champ culturel des sciences, c’est une chance pour leur avenir et nous nous en félicitons.

Je vous remercie.

Mon intervention au sujet du quartier de Mermoz lors du Conseil de la Métropole du 22 janvier

Monsieur le Président,

Cher-e-s collègues,

La transformation du quartier Mermoz continue et entre dans sa deuxième grande phase avec l’opération Mermoz Sud. Notre groupe se félicite de cette délibération qui engage concrètement notre collectivité, au côté du bailleur social Grand Lyon Habitat, à transformer ce quartier à l’image de ce que nous avons déjà réalisé au nord de l’avenue Jean Mermoz.

Pour comprendre le sens de cette opération, il suffit de se remémorer ce quartier il y a encore quelques années : qui reviendrait aujourd’hui sur la démolition de l’autopont, sur la rénovation urbaine réalisée sur la partie nord qui offre aujourd’hui un habitat de qualité, mixte et avec une urbanité plus accomplie à ses habitants ?

(suite…)

Nouveau programme de renouvellement urbain : de l’ambition pour favoriser la mixité !

© droits réservés
© droits réservés

Le vendredi 17 mars dernier, Gérard Collomb, Président de la Métropole de Lyon accueillait Hélène Geoffroy, secrétaire d’État à la Ville, à la jeunesse et aux sports, et François Pupponi, Président de l’Agence Nationale pour le Renouvellement Urbain (ANRU), pour la signature du protocole de préfiguration du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) financé à hauteur de 6 milliards d’euros par l’État.

Ce programme, qui s’inscrit pleinement dans la politique métropolitaine de réhabilitation que nous portons collectivement depuis 2001, cible plus particulièrement 14 sites à rénover.

(suite…)