La lutte contre le gaspillage dans les restaurants scolaires de la Ville de Lyon – 1

enfantsLors de mes déjeuners dans les restaurants scolaires des écoles de la Ville de Lyon, les parents d’élèves qui m’accompagnent souhaitent souvent aborder le sujet du gaspillage alimentaire dans nos cantines.

C’est un sujet qui leur tient à cœur et je partage cette préoccupation. Aussi je vais, à travers plusieurs billets, détailler les actions que la Ville de Lyon a mises en place pour aller dans le sens de la lutte contre le gaspillage dans les restaurants scolaires, et de façon plus générale, les mesures prises pour rendre nos cantines plus éco-citoyennes.

Le Parlement européen a adopté en 2012 une résolution demandant des mesures pour réduire de moitié le gaspillage alimentaire. En France, le 11 février 2016, une loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire a été promulguée.

D’après une étude de la commission européenne, datant de 2010, le gaspillage alimentaire est issu pour 14% des restaurants et autres services alimentaires dont les cantines et on estime que le gaspillage alimentaire représente plus de 20 kg par élève et par an (les pertes alimentaires par repas et par convive sont de 120 grammes dans les écoles primaires).

La Ville de Lyon est mobilisée depuis maintenant plusieurs années sur ce sujet. Et nos actions en vue de réduire le gaspillage alimentaire dans nos cantines sont de plusieurs ordres.

Tout d’abord il est important de comprendre précisément les raisons du gaspillage, afin d’identifier les leviers qui favorisent une prise de conscience et les actions qui permettent de le réduire.cantine

Ainsi nous mettons en œuvre des mesures pour déclencher des changements de comportement aussi bien des enfants que des équipes. Nous adaptons les quantités produites et nous travaillons sur les déchets émis, leur réduction et leur élimination.

Pour diminuer ce gaspillage, nous mobilisons l’ensemble des acteurs, enfants, parents, agents municipaux et du périscolaire, prestataire, avec deux objectifs :

MIEUX MANGER
MOINS JETER

Permettre aux enfants de mieux manger passe par l’éducation à l’alimentation, l’étude des préférences des enfants et l’implication de ceux-ci dans l’élaboration des menus.

Premier exemple : l’éducation à l’alimentation

Dans le cadre de notre Projet Educatif de Territoire, des actions d’éducation à la santé sont déployées par les équipes médico-sociales de la ville en lien avec les enseignants. L’alimentation y est bien sûr abordée.

Les projets des équipes s’appuient sur:
– la découverte sensorielle par la visite de marché, la découverte des saveurs, ou encore des ateliers cuisine…
– la sensibilisation à l’équilibre alimentaire : lien alimentation et santé, particulièrement le petit-déjeuner,
– une approche culturelle de l’alimentation,
– et enfin l’équilibre alimentaire et le plaisir de manger.

Ainsi en 2014/2015, 4 752 enfants ont été sensibilisés soit près de 18% des effectifs scolaires de la grande section au CM2.

D’autres exemples et d’autres actions dans des billets à venir …
Lecteurs n’hésitez pas à me faire part de vos propositions !

Les écoliers de Lyon sur « les chemins de l’Europe »

Lundi matin, la journée a commencé par une grande émotion dans la cour d’honneur de l’Hôtel de Ville en entendant près de 700 écoliers chanter en chœur l’hymne européen.

Avec Jean-Dominique Durand, mon collègue, Adjoint au Maire de Lyon délégué au patrimoine, à la mémoire et aux anciens combattants, nous avons accueilli des écoliers du 3ème, 4ème et 6ème arrondissements, leurs enseignants, les parents qui les accompagnaient ainsi que les bénévoles de l’USEP Rhône, organisateurs d’un nouvel évènement de sport et de mémoire pour ces enfants.

Nouvelle initiative de l’USEP (http://www.usep69.org/), ce nouvel évènement appelé « les chemins de la mémoire » a permis aux écoliers de suivre un parcours à la fois sportif, ludique et culturel durant une journée complète. Conçus sur le thème de l’Europe, ces chemins parcourent la ville de lieu de mémoire en lieu de mémoire (de l’hôtel de ville à la place de l’Europe dans le 6ème et à la  dans le 3ème entre autres).enfantsLa transmission aux jeunes générations du devoir de mémoire et des valeurs européennes est au cœur de cette démarche qui s’inscrit dans les programmes de l’Education Nationale.

C’est avec un grand plaisir que chaque année nous apportons notre soutien et que nous participons à cet événement qui concourt à la formation de nos écoliers en citoyens éclairés.

Merci encore à toute l’équipe de l’USEP pour leur investissement au service des enfants et merci aux enseignants qui se sont saisis de cet évènement.

L’an prochain, nous tenterons de convaincre plus d’écoles d’y participer.

La tour Incity : une tour innovante, emblème de la ville de demain

IMG_4775La tour Incity est désormais fonctionnelle et accueille près de 2700 personnes dont 1450 travaillent pour la SNCF et 750 pour la Caisse d’Épargne Rhône Alpes. C’est dans un environnement spacieux, lumineux et ergonomique, comprenant des espaces de détente, un espace bien être (avec machines de sport à disposition) et plusieurs espaces pour la restauration (cafétéria, restaurant en libre service, kitchenette et restaurant thématique), que les salariés peuvent travailler en toute sérénité.

Le bâtiment en lui-même est certifié BBC et « BREEAM excellent », c’est-à-dire très respectueux de l’environnement et du développement durable. Incity est d’ailleurs la première tour de centre ville à bénéficier de telles certifications en France, ce qui en fait un projet pionnier dans ce domaine.IMG_4842

Il faut d’ailleurs relever la qualité du chantier mené qui a permis à cette tour de 200m, désormais la plus haute de Lyon, de s’élever dans le ciel lyonnais sans problèmes majeurs ni nuisances pour les riverains et sans avoir nui à l’activité des  mitoyennes.Le quartier de la Part-Dieu peut s’enorgueillir de cette nouvelle tour, qui marque déjà notre paysage lyonnais et dessine une nouvelle skyline.DSC_0869

Quant aux opposants par principe aux tours, je les invite à venir la visiter : nul doute que la beauté de son « pied d’immeuble », la qualité de ses espaces intérieurs et les époustouflantes vues qu’elle offre sur la Ville, la Métropole et les montagnes au-delà les convaincra qu’avec l’inauguration de ce jour c’est une magnifique tour, ergonomique et écologique, qui a remplacé une tour inoccupée, disgracieuse et amiantée.

Respect de l’environnement, promotion de la vueincity2qualité de vie au travail des salariés, réponse aux besoins exprimés par les entreprises, intégration harmonieuse dans son écosystème, voici les 4 piliers sur lesquels repose la tour Incity. Ils sont pour moi à l’image d’une ville qui sait concilier attractivité économique et ambitions écologiques et sociales.

Mon intervention au conseil de la Métropole sur le « Programme des bénévoles pour l’UEFA »

Seul le prononcé fait foi

Monsieur le Président de la Métropole,

Mesdames, Messieurs, cher(e)s collègues,

Je commencerais cette intervention par redire tout l’intérêt pour la Métropole de Lyon d’accueillir, au Stade des Lumières de Décines, 6 matchs de l’UEFA EURO 2016, dont un match de 8ème et un match de ½ finale.

Ce championnat d’Europe de football masculin est bien plus qu’un tournoi européen. Il s’agit d’un événement mondial, le 3ème en termes de couverture médiatique.

Dans ce cadre, plus de 2,5 millions de spectateurs sont attendus dans les stades, dont 1,5 million d’étrangers, et 5 à 7 millions de visiteurs dans les Fans zones des 10 villes hôtes.

C’est donc peu de dire que notre Métropole va accueillir à cette occasion de nombreux visiteurs dont certains y venant probablement pour la première fois.

Pour notre Métropole, il est essentiel de leur offrir un accueil à la hauteur de la renommée de notre agglomération.

L’UEFA met en place un programme national de volontaires dans les stades afin de contribuer à la qualité de l’organisation des matchs. (suite…)

La sécurité est notre première responsabilité.

Le Ministre de l’Intérieur, M. Bernard Cazeneuve, était en visite à Lyon à l’occasion du Forum Technology Against Crime (Salon International des Technologies, de la Sécurité et de la Défense).

IMG_5000

L’occasion aussi d’un discours commun avec le Maire de Lyon, M. Gérard Collomb, à l’Hôtel de Ville de Lyon.

Le Maire de Lyon a rappelé que la sécurité est la première des libertés et qu’elle est le préalable à toute vie en société. Pour nous, élus locaux, elle est notre première responsabilité et la condition indispensable à toutes les autres étapes de notre action politique.

A Lyon, la sécurité est affirmée par plusieurs actions menées par le Maire et son adjoint à la sécurité, M. Jean-Yves Sécheresse :

  • Le renfort de notre Police Municipale, la 3ème de France, forte de 335 agents, dirigée par des cadres expérimentés pour mieux la professionnaliser et la former,
  • Le développement d’une police de proximité et de services dédiés comme notre nouvelle police montée,
  • Le choix récent, et mûrement réfléchi, d’armer notre police. Les agents volontaires les plus exposés seront armés progressivement après les tests psychologiques et les formations nécessaires,
  • Le développement de la vidéo protection, auxiliaire précieuse d’alerte et d’enquête ainsi que de sécurisation des grands événements. Notre objectif est de protéger les personnes et les biens dans le respect des libertés individuelles.
  • La coopération étroite entre les institutions et notamment avec la justice,
  • Et enfin les efforts particuliers menés dans les quartiers les plus exposés, la lutte contre la ghettoïsation, contre les fractures sociales et spatiales, pour faire de Lyon une ville de la mixité sociale, une Ville d’équilibre.

En tant qu’adjointe à l’éducation, je suis également, et chaque jour, attentive à la sécurité des enfants dans nos écoles et dans nos accueils de loisirs.

Cette action que je mène avec tous les services de la Ville concerne aussi bien la sécurité incendie, la sécurisation de l’accès aux écoles, la sécurité routière à leurs abords, mais aussi la sécurité alimentaire dans nos cantines, la lutte contre la pollution de l’air intérieur dans nos locaux scolaires, ou encore la vigilance à l’embauche des animateurs avec le contrôle des casiers judiciaires. Autant de thèmes différents mais incontournables pour la sécurité des enfants et préalables indispensables à leur bien-être à l’école pour leur réussite scolaire. Je reviendrai sur tous ces sujets dans de futurs billets.

A Lyon, « Ville violemment modérée » comme l’a indiqué le Ministre, la sécurité est une priorité : ce n’est pas dit pour plaire, mais avec la sincérité de l’engagement et la constance dans l’action.

Quais du Polar : ce n’est pas que pour les adultes !

Douzième édition pour Quais du Polar cette année. Il faut savoir que cet évènement majeur de la ville propose de nombreuses activités pour les enfants et les familles. En voici quelques exemples.

Le Prix Polar Jeunesse Ville de Lyon Quais du Polar

Ce prix récompensera un roman ou un album policier jeunesse paru en 2015.

Entre janvier et mars, des écoliers lyonnais de la Ville se sont familiarisés avec les 5 titres en lice au cours d’ateliers animés par les Ambassadeurs du livre. Le Prix sera remis en présence des enfants et du lauréat vendredi 1er avril. Je vous en reparlerai pour vous le faire découvrir.

quaidupolarAffiche-officielle

Participez à l’enquête en famille

Une vaste enquête grandeur nature va se déployer sur la ville samedi et dimanche.

Teasing : « Dans le cadre de la construction d’un nouveau parc de stationnement Lyon Parc Auto, les fouilles préventives mettent au jour une mystérieuse statue. Or dès le lendemain, au grand dam des archéologues du Musée gallo-romain, cet inestimable trésor a disparu. L’enquête se resserre et les suspects sont peu nombreux, mais ils sont inégalables dans l’art de brouiller les pistes et ils vont vous rendre fous ! »

Ce parcours suspense démarre au Musée Gallo-romain pour se terminer à l’Hôtel de Ville. Toutes les infos ici >> http://www.quaisdupolar.com/programmation/lenquete/intrigue/

Une soirée de lecture à voix haute avec Daniel Picouly

Rendez-vous avec les jeunes de la MJC Jean Macé et de l’Espace 6 MJC et de deux collèges de la Métropole pour la lecture à voix haute de La Faute d’orthographe est ma langue maternelle, en présence de son auteur Daniel Picouly. Cette représentation en public est le fruit de plusieurs ateliers menés dans les établissements, avec les enseignants, les animateurs, des slameurs et des comédiens.

Dictée noire

Cette année, c’est François Morel qui fera la dictée aux élèves ! Il leur dictera un extrait d’un roman jeunesse, tout en échangeant avec eux.

Chaleureux auteur, acteur, metteur en scène, réalisateur, scénariste, chanteur, chroniqueur, François Morel se fait également lecteur pour la jeunesse !

A ceci, il faut rajouter des concours d’écriture, des projections de films, des rencontres avec des auteurs invités du festival, et bien sûr un vaste marché aux polars au palais de la bourse.

Alors n’hésitez pas. Renseignez-vous ici >> http://www.quaisdupolar.com/ et emmenez vos enfants.

Il n’y a pas d’âge pour apprécier un bon polar !

Mon intervention au conseil de la Métropole sur le Budget 2016

Seul le prononcé fait foi

Monsieur le Président, mes cher(e)s collègues,

Le groupe Socialistes et républicains métropolitains a déjà eu l’occasion, lors du débat d’orientation budgétaire, d’affirmer tout son soutien à la politique budgétaire et financière de notre institution.

Comme j’ai pu le dire alors, confrontée à une situation économique difficile, entre morosité économique mondiale, nationale et régionale, redressement des comptes publics, baisse des dotations et accroissement des dépenses à caractère social issues de ce même contexte de crise, la Métropole présente un budget qui préserve la santé financière de l’institution en même temps que l’investissement sur ses territoires.

Prise au cœur du fameux effet ciseaux, entre hausse mécanique des dépenses et baisse imposée des recettes, nous parvenons à garantir le présent et à préparer l’avenir. A défaut de pouvoir toujours faire plus, grâce à la mise en place de la Métropole notamment nous mettons tout en place pour faire mieux.

En menant à la fois un travail de cadrage ambitieux de nos dépenses de fonctionnement, un travail de gestion active de la dette, de mutualisation et de refonte des politiques et des services, nous travaillons la structure de notre institution pour la rendre plus efficace, plus performante au service des grands lyonnais.

Le Budget Prévisionnel 2016 de la Métropole de Lyon vient de nous être présenté et je veux, au nom de mon groupe, porter l’attention sur quelques-unes de ses caractéristiques.

Tout d’abord l’ampleur de ce budget : 3,1 milliards d’euros c’est considérable. Nos dépenses sont consacrées à 31% à nos compétences sociales, 17% aux dépenses de personnel et 10% de reversement aux communes.

(suite…)

Carnaval des écoles de Montchat

carnavalLundi dernier, sous un soleil printanier s’est déroulé le Carnaval de Printemps des écoles de Montchat dans le 3ème arrondissement.

Retenue par le Conseil Municipal, je n’ai pas pu accompagner les enfants pendant ce temps si symbolique du carnaval.

carnaval_3Je ne résiste cependant pas au plaisir de partager des photos reçues et des témoignages de cet événement qui s’inscrit dans le cadre de notre Projet Educatif de Territoire.

Merci à Yann Benhayoun et Claudine Richner, adjoints du 3ème arrondissement, d’avoir organisé cette grande fête pour tous les enfants de Montchat !

carnaval_2Merci aux directeurs et à tous les enfants des écoles participantes : Condorcet, Louise, Anatole France et Jules Verne !

« Tout le monde a bien joué le jeu, peu d’enfants pas déguisés, beaucoup de parents pour nous accompagner, un groupe vraiment au top qui a su captiver nos élèves et une météo… incroyable ! »

carnaval_4« A recommencer ! »

« Une magnifique initiative de la Mairie ! Merci ! »

« Ambiance générale festive et conviviale ! »

Conseil des délégués de l’école élémentaire Meynis

IMG_4621J’étais hier soir au conseil d’école de l’école élémentaire Meynis. M. Cortial, le directeur, nous a fait retour des 4 commissions du conseil des délégués de classe.

Commission cour d’école : le sempiternel partage de la cour et de la place des ballons a été traitée par les enfants. Un travail de partage de la cour a été réalisé. Place du foot, place du basket et surtout sanctuarisation de la cour haute en un lieu calme pour les amateurs de lecture et temps calme.

Commission vêtements perdus : les CE2 ont décidé de se saisir de ce problème là encore du quotidien de nos écoles. Ils mettent en œuvre 2 actions : une exposition hebdomadaire sous le préau des habits perdus pour que chaque enfant recherche ce qu’il a perdu et la rédaction d’un mot des enfants aux parents pour qu’ils marquent les vêtements de leurs enfants.

Commission sanitaires : le groupe d’enfants a exposé leur difficulté avec les robinets des sanitaires. Problème de débit, éclaboussures, et saleté des toilettes. Une rencontre a été organisée avec la gardienne et l’agent de maintenance. La première a expliqué comment elle nettoyait les sanitaires et qu’elle y trouvait même parfois toutes sortes de choses dans les wc : crayons, balles etc… à la grande surprise des enfants. Le second est venu avec un robinet, a expliqué son fonctionnement et le problème du calcaire. Puis il a changé tous les robinets défectueux signalés par les enfants.

Commission voirie : enfin le dernier groupe d’enfants a souhaité travailler la question de la sortie de l’école, moment qui les effraye car ils craignent de ne pas retrouver leurs parents du fait de l’attroupement. Ils ont là encore fait des propositions et des plans pour améliorer la situation et ils sont allés les présenter aux élus de la mairie du 3eme arrondissement de Lyon.

Bravo à tous les enfants ! Pour leur implication dans la vie quotidienne de leur école et surtout pour leur recherche de solutions concrètes et réalisables.

Et merci au directeur d’école pour son animation de ce conseil de délégués qui permet aux enfants de s’impliquer et d’être force de proposition !

Lyon s’engage pour ses écoles

160304CPABGCVendredi dernier, Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon, a invité les journalistes à une conférence de presse sur les écoles lyonnaises et nos investissements en la matière.

Avec Nicole Gay (Préservation et développement du patrimoine immobilier), Michel Le Faou, (Aménagement, urbanisme, habitat, logement) et moi-même, il est revenu sur l’évolution démographique de la ville, son dynamisme et les projets programmés pour les équipements scolaires de la Ville. Il a confirmé que l’éducation est l’engagement prioritaire de notre municipalité.

Quelques chiffres concernant les écoles publiques lyonnaises :

Investissements réalisés entre 2001 et 2014 : 235,4 millions d’euros

Investissements programmés entre 2015 et 2020 : 140 millions d’euros

La Ville de Lyon est une ville attractive pour les couples avec enfants, pour preuve ces deux chiffres : entre 2007 et 2013 la population de Lyon a augmenté de 1%. Dans le même temps, le nombre d’écoliers des écoles lyonnaises a augmenté de 8%.

Pour faire face aux défis de la prévision démographique scolaire, la Ville de Lyon s’est dotée d’outils d’analyse et d’anticipation. Ainsi un observatoire urbain a été créé en 2005 et nous permet d’évaluer les besoins secteur par secteur.

(suite…)