Des bâtiments aux services des enfants

Les travaux dans les écoles constituent un enjeu important en terme de qualité de vie pour les enfants et la communauté éducative. Ils favorisent aussi le vivre ensemble d’une école.

Si nous devons  nous appuyer sur une approche technique solide comme celle que les services de l’éducation et de la construction de la Ville de Lyon nous apportent, l’information et l’échange avec les parents et les équipes pédagogiques sont primordiaux

© droits réservés
© droits réservés

Il faut bien sur informer. Expliquer le projet en détail, répondre aux questions. Permettre à la communauté éducative d’être partie prenante dans ces travaux nécessite de prendre le temps d’une information approfondie à chaque étape clef du projet. Nos chantiers se font le plus possible en école inoccupée et donc pendant les vacances scolaires. Mais les chantiers d’envergure comme les rénovations lourdes, les extensions d’école, les créations de self impliquent parfois des durées plus longues. L’information et la concertation sont encore plus précieuses quand il s’agit de coordonner au mieux, pour les enfants, le déroulement d’un chantier et la vie d’une école.

(suite…)

Lyon : une Métropole où il fait bon étudier

Je suis heureuse d’avoir reçu à l’occasion du salon de l’étudiant de Lyon, pour la Métropole de Lyon, un trophée remis par le Magazine l’Etudiant pour notre 4ème place des Métropoles où il fait bon étudier. Il est vrai que notre Ville et notre Métropole sont attractives. Nous accueillons en cette rentrée 150 000 étudiants, c’est 28 000 de plus qu’il y a 10 ans !

© droits réservés
© droits réservés

Si Lyon domine le classement de l’Etudiant sur les critères de l’attractivité et de l’emploi, elle est aussi reconnue pour la qualité de la vie étudiante grâce aux initiatives que nous avons développées localement depuis de nombreuses années, dont certaines ont d’ailleurs essaimé dans d’autres villes : le Students Welcome Desk pour l’accueil des étudiants étrangers, le Pass Culture, la Maison des étudiants, la Nuit des étudiants du monde…

(suite…)

Je soutiens Emmanuel Macron

J’ai décidé de soutenir Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle 2017. Et par respect pour les électeurs et souci de transparence, je souhaite l’exprimer publiquement.

Je fais ce choix parce que son projet politique est progressiste, pragmatique et rassembleur.
Porteur d’un humanisme ouvert sur le monde, Emmanuel Macron évoque régulièrement la bienveillance et fait le pari de l’autonomie, des valeurs qui comptent à mes yeux. Son parcours, sa jeunesse et sa modernité sont des atouts.

En tant que socialiste, très attentive aux questions éducatives, il porte à mes yeux la seule idée efficace sur la lutte contre l’échec scolaire, une idée réaliste et réalisable, à la hauteur de l’enjeu, la division par deux des effectifs scolaires dans les quartiers les plus fragiles en CP et CE1.

Enfin, l’élection présidentielle doit soulever l’envie, l’espérance et l’engagement. Emmanuel Macron crée l’enthousiasme, suscite l’adhésion et intéresse des personnes jusqu’à présent éloignées de la politique : il est le seul à insuffler cette dynamique dans le camp progressiste.

Il se place dans une dynamique de victoire. Il peut non seulement contrecarrer le duel annoncé entre la droite conservatrice et l’extrême droite mais aussi permettre au progressisme de l’emporter.

Je soutiens donc Emmanuel Macron et je viens d’adhérer à En Marche.

Mon intervention au Conseil de la Métropole du 12 décembre au sujet du débat d’orientations budgétaires 2017

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Ce débat d’orientation budgétaire sera pour le groupe Socialistes et républicains métropolitains l’occasion d’affirmer une nouvelle fois toute sa confiance à notre président et à l’exécutif et toute notre adhésion à la stratégie poursuivie.

© droits réservés
© droits réservés

Oui nous approuvons les nécessaires efforts budgétaires pour préserver la bonne santé financière de notre Métropole, pour préserver sa capacité d’action au bénéfice de ses habitants, sa capacité d’autofinancement et ainsi sa politique volontariste d’investissements.

1/ Une situation économique et financière encore améliorée grâce à des facteurs externes mais aussi à une volonté d’économie de fonctionnement

Concernant l’année 2017, la présentation qui vient de nous être faite montre une situation économique et financière encore améliorée.

Améliorée, il est vrai, grâce à des facteurs exogènes tels qu’une diminution des dotations de l’État moindre que ce qui était initialement prévu, une prévision de hausse des recettes fiscales, notamment par la croissance physique des bases, ou encore les aides accordées par le fond de soutien à la sortie des emprunts toxiques.

Mais ces prévisions prennent aussi en compte les facteurs endogènes de cette amélioration, j’entends par là les efforts réalisés par notre collectivité dans le cadre du chantier dit « Marges de manœuvre ».

Ce chantier a pour objectif d’améliorer et d’évaluer nos processus, d’optimiser nos modes de gestion et de réétudier nos dépenses et recettes afin d’être plus économes en fonctionnement. En toute responsabilité, nous nous sommes ainsi fixés un cadrage ambitieux et il fait l’objet d’un suivi rigoureux.

(suite…)

Investie pour les législatives !

Ce lundi 12 décembre, les militants socialistes de la 4ème circonscription du Rhône étaient invités à voter pour désigner leur candidat pour les élections législatives 2017. Ils m’ont largement accordé leur confiance et je les en remercie.

Avec Quentin Picard, mon suppléant, nous sommes conscients de la responsabilité qui nous a été confiée.

© droits réservés
© droits réservés

Il nous appartient désormais de rassembler la gauche et, au-delà, tous les progressistes. Fidèle à mon engagement, je porterai les idées de progrès, de justice et de bienveillance et je montrerai que la solidarité n’est pas opposée à l’efficacité. La vision rétrograde et ultra conservatrice que nous propose la droite ne nous permettra certainement pas d’affronter les défis de ce siècle! Notre pays traverse avec courage une époque de nouveaux défis, que ce soit en termes de sécurité, d’économie comme de solidarités, il nous faut affronter cette réalité avec détermination, innovation et sans retours en arrière.

A Lyon, nous démontrons chaque jour que l’on peut soutenir l’emploi marchand, maîtriser la dépense publique et préserver les solidarités. Ce modèle lyonnais, je veux le porter comme un espoir ancré dans la réalité, accessible à tout le pays.

Ce modèle Lyonnais je veux le protéger et le soutenir à l’Assemblée Nationale.

La trêve des confiseurs approche. Elle ne sera pas un frein à mon engagement mais un temps propice à la réflexion, aux moments partagés en famille, si importants quand on aspire à représenter ses concitoyens.

Je suis prête à travailler avec toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté de la 4ème circonscription pour vous représenter demain à l’Assemblée Nationale.

Fête des Lumières : la magie était au rendez-vous

© droits réservés
© droits réservés

L’édition 2016 de la traditionnelle et tant attendue Fête des Lumières s’est achevée samedi à minuit.

L’an passé, nous avions pris la sage décision de reporter cet événement emblématique en raison des attentats de Paris et de faire du 8 décembre un hommage de tous les Lyonnais aux victimes du 13 novembre.

Cette année tout était prêt pour accueillir en toute sécurité dans les rues, sur nos places et nos monuments des œuvres éphémères et incroyables ainsi que le public, venu nombreux les admirer.

 

 

© droits réservés
© droits réservés

Bien que circonscrite à la Presqu’Ile, au Vieux Lyon et au Théâtre antique de Fourvière, l’édition 2016 a tenu toutes ses promesses par la diversité et la créativité de ses mises en lumière. Et les Lyonnais-e-s ont répondu présent-e-s ! Des familles avec des enfants, même de très jeunes enfants dans des poussettes se sont déplacées en grand nombre et je m’en réjouis ! Car la Fête des lumières est un événement que l’on partage en famille, entre amis… C’est un temps fort de notre ville, convivial, fédérateur et poétique. L’un de ses marqueurs identitaires le plus festif, le plus adopté des Lyonnais de toujours, comme d’un jour.

 

© droits réservés
© droits réservés

Au cours de mes déambulations, j’ai été émerveillée à de nombreuses reprises et j’ai eu un vrai coup de cœur pour « la bétonnière à facettes » de la rue Grolée. Une lumière disco, de la musique, une ambiance incroyable transformant l’espace public en joyeuse piste de danse !

Cette année la magie et les Lyonnais étaient bien au rendez-vous ! Vivement l’an prochain !

Renforcer la place des parents d’élèves dans les écoles

Je remercie chaleureusement les représentants des parents d’élèves présents jeudi 1er décembre dans les salons de l’Hôtel de Ville pour un temps d’information et d’échanges libres.

Ce n’est pas la première fois que nous nous retrouvons ensemble en un même lieu puisque je les avais associés au lancement de la campagne d’inscription scolaire et périscolaire, en avril 2016.

© droits réservés
© droits réservés

J’ai souhaité accueillir les parents élus en octobre dernier, pour les remercier de leur implication, les féliciter pour leur élection bien entendu et leur présenter le fonctionnement de la Ville de Lyon dans les écoles.

 

(suite…)

Et si on dématérialisait … ?

Faciliter au quotidien la vie des parents est un objectif que je poursuis depuis que je suis Adjointe au Maire. Adapter nos outils aux modes de vie des familles lyonnaises est un des moyens pour y parvenir.

C’est dans cet esprit que nous avons mis en place, depuis la rentrée scolaire, le paiement en ligne des repas à la cantine. Après quelques semaines d’utilisation, nous constatons que ce mode de paiement correspond aux pratiques de près de la moitié des familles lyonnaises.

Avec Guy Corazzol, adjoint au Maire de Lyon délégué à la relation et à la qualité de service aux usagers, aux mairies d’arrondissement et à l’administration générale, nous avons souhaité mettre à la disposition des parents, pour décommander ou commander en ligne les repas de leurs enfants, un nouveau télé-service.

(suite…)